Lundi 19-02-2018
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Post Scriptum  
 
 
 
Attention l'irruption d'un mauvais lendemain !
 
 
Mise à jour : 15-02-2018
 
Eu égard à certains indicateurs qui annoncent de mauvaises nouvelles, le moment est opportun de chercher à corriger, approfondir et être capable d'aspirer au grand air socio-économique et aux espaces indispensables au grand redressement financier du pays. Si le plan d'action du gouvernement apporte quelques satisfactions, il y a encore des besoins à satisfaire. 
Dans quel but ? Guérir une sphère économique et financière " malade ", c'est tout d'abord relancer la machine, faire dans une quête permanente de la performance, dans un contexte de chute accélérée des ressources financières du pays. 
Optimiste au commencement de cette crise, aujourd'hui, le gouvernement découvre petit à petit les mauvais impacts que ferait courir le déclin avéré des recettes tirées des hydrocarbures. Un constat qui  ne cache pas une situation précaire de plus en plus préoccupante et qui est en même temps la cible des critiques de l'opposition et de certains milieux économiques. La mauvaise période économique et financière que connaît le pays ne fait que commencer, et ce n'est pas la dernière. 
Mais le plus important, aujourd'hui, est de penser sérieusement à l'immédiat, l'urgent et trouver des solutions qui permettent un véritable redressement capable de résister à cette violente crise. 
Cela ne veut pas dire revenir sur le libre marché, les acquis et les objectifs fixés, mais il faut un ensemble de réformes, de mesures, de sacrifices, changer la façon dont sont utilisées les ressources du pays, la gouvernance, la transparence. Pour cela, il faut inventer une nouvelle science de développement, basée sur une extraordinaire compréhension  des conséquences de la chute des cours pétroliers et leurs néfastes incidences sur l'économie.
De l'aveu même du discours officiel, la situation à laquelle est confrontée l'Algérie est très délicate. Nous devons tous être conscients. La baisse des prix des hydrocarbures risque de s'étaler et d'impacter négativement les ressources du pays. 
Ainsi depuis le mois de juin 2014, la sonnette d'alarme est actionnée, la vérité dite et transmise au peuple pour affirmer que la situation est " grave ", le pays risquant plus que jamais de " dévorer " ses réserves de change. Pour le moment le gouvernement semble en quête d'une stabilité socio-économique et monétaire. 
C'est pourtant la seule sortie d'une phase " rampante " où l'on doit faire " vigilance " pour échapper au cycle infernal inflation-revendication pour ne pas laisser se multiplier les foyers de tension où les nostalgiques de la manœuvre rêvent d'un désordre socio-politique à coups de mécontentements anarchiques. C'est dire combien le pays a besoin de perspectives, d'une grande vision, non pas uniquement de promesses. Mais tout cela demande que l'on puisse progressivement rétablir la confiance en nos propres aptitudes à servir l'intérêt général et qu'on sache surtout faire preuve de discernement à l'heure des grands choix. 
Cependant, il est remarqué que le discours du gouvernement demeure par certain moment flou puisqu'en dehors de la récurrente exigence de diversification de l'économie, rien ne perce en ce qui concerne les mesures urgentes à faire valoir au vu de la tournure de cette crise, exception de la décision d'annuler l'importation de certains produits et matières. Aussi, la quête de sortie de crise, dans un contexte de globalisation accélérée, confère au débat économique davantage d'importance, tant l'Algérie comme la société civile sont interpellées par l'irruption d'un mauvais lendemain. 
B. C.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Selon un analyste financier: "En avril-mai, le bitcoin va voluer autour des 1 000 dollars"
France : Le chmage passe sous les 9% fin 2017
Projet de Loi de rglement budgtaire 2015 : Raouya prsente le texte en plnire
La famille Nemmar de Chlef: L'histoire se souviendra de ses 12 martyrs
Royaume-Uni : L'Ukip plonge dans une nouvelle crise
 
 
 
Quels lments de victoire pour des ...
Il  est de coutume qu'après chaque affrontement militaire,   de s'interroger dans le sens de savoir qui en est sorti vainqueur et quels faits accomplis vont ...
   
  Lire la suite
 
 
Acclrer les rformes, principes essentiels
 
Le développement durable engage le gouvernement à ne laisser aucun secteur sur le bord de la route. Un élément essentiel de ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous