Lundi 18-12-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Post Scriptum  
 
 
 
Un large champ ouvert la coopration avec les pays du Sud
 
 
Mise à jour : 18-05-2017
 
Depuis de nombreuses années, l'Algérie œuvre dans le sens du raffermissement des relations commerciales avec certains pays en voie de développement. Les mouvements les plus significatifs en la matière ont porté sur plusieurs domaines et l'amorce d'une coopération en matière d'engineering. Par ailleurs, l'Algérie a reçu dans ses instituts de formation et dans ses usines, des stagiaires de nombreux pays du Sud. Et du point de vue institutionnel, des structures de coopération existent avec de nombreux pays du Sud, se traduisant par des comités mixtes intergouvernementaux, comités de coordination, etc.  Aujourd'hui, il existe une très forte volonté pour amplifier toutes formes de relations pouvant consolider la coopération de l'Algérie avec les pays du Sud. Cette coopération est contenue dans les principales orientations de politique économique qui recommandent de favoriser les échanges avec ces pays. La foi de l'Algérie en la nécessité de l'unité entre les peuples et sa politique de bon voisinage positif, constituent les principes qui guident sa démarche et sa coopération avec les pays du continent africain. Les relations de l'Algérie, à l'instar de l'ensemble du Maghreb arabe avec les autres pays africains sont de caractère ancestral et plongent leurs racines depuis la nuit des temps. Il s'agit de relations nouées depuis des siècles qui n'ont été rompues que durant la domination coloniale. L'Algérie ne se contente pas, dans ce domaine, de slogans. Sa coopération avec les pays africains à travers les relations bilatérales et dans le cadre de l'Organisation de l'Unité africaine  (UA), est à présent une réalité concrétisée par l'intensification des échanges économiques et commerciaux et la démarche visant la mobilisation de la communauté internationale au profit des pays africains les plus affectés par la crise économique mondiale, les calamités naturelles et le terrorisme. Dans cet esprit, la vision de l'Algérie pour un renouveau africain, symbolisée par sa politique étrangère, s'affirme sur le terrain chaque jour davantage, et impose sa pertinence et sa fiabilité dans les différents secteurs et domaines économique y compris militaire et sécuritaire. Le continent africain n'a cessé d'assumer un rôle essentiel dans les relations extérieures de l'Algérie, c'est pourquoi accorde-t-elle une importance particulière aux relations avec les pays du Sud et à leur développement dans l'intérêt général de tous les peuples, à l'élimination des causes de tensions et des facteurs d'affrontement. A l'occasion, il y a lieu de rappeler que le président Abdelaziz Bouteflika est l'un des pères du NEPAD. De par les principes qui le fondent, l'adhésion des pays africains à sa démarche novatrice et le réalisme des objectifs qu'il cible, le NEPAD est devenu, aujourd'hui, le cadre institutionnel privilégié des Africains et leurs partenaires au développement, pour la canalisation de tous les efforts tendant au développement du continent. " C'est notre sentiment que les efforts tendant à élaborer des stratégies, plans et programmes précis pour donner corps à cette vision, ainsi que l'action soutenue  de mobilisation menée en Afrique et sur la scène internationale pour faire connaître et obtenir le soutien attendu à leur mise en œuvre commencent à porter leurs fruits ". (Dixit A. Bouteflika).
Dans le cadre de la mise en œuvre du principe de non-alignement, l'Algérie souligne encore sa disponibilité totale à établir des concertations régulières avec ses pairs africains, en vue de mettre fin aux foyers de tension alimentés par les politiques d'agression et de force et débarrasser la région de toutes les flottes, bases et facilités militaires. L'Algérie a eu déjà à participer à de nombreuse initiatives et décisions dans ce domaine dont certaines ont été prises à Alger par les Africains pour servir les objectifs cristallisant les revendications des peuples africains, revendications d'autant plus pressantes qu'elles visent à transformer l'Afrique en un continent de paix. Considérant l'interprétation des liens entre la stabilité, la sécurité et la coopération entre le continent africain et les pays du bassin méditerranéen, l'Algérie n'a cessé d'appeler les Etats européens à accorder tout l'intérêt aux préoccupations des pays de la rive Sud, notamment dans le cadre du processus de la sécurité et de la coopération européenne. Telle est la condition à même de garantir le retour du bassin méditerranéen à sa vocation historique, son rôle civilisationnel et sa mission dans le renforcement des relations d'amitié entre ses peuples et l'avènement de la paix sur ses rives, ne cesse-t-on de souligner à Alger, où en exprimant le souci d'établir des relations privilégiées avec les pays méditerranéens, l'Algérie œuvre dans le même temps à l'établissement d'un dialogue avec l'ensemble des pays européens du bassin méditerranéen, du fait que la paix et la sécurité des pays méditerranéens et des pays africains constituent un tout indivisible.
L'Afrique et ses préoccupations politiques et socio-économiques ne sont à aucun moment ignorées par l'Algérie et occupent même la place que l'ampleur et la gravité des problèmes qu'elle connaît lui confèrent dans l'agenda international. A ce titre, l'Algérie que la globalisation économique a apporté des défis vigoureux aux pays africains et que la coopération sud-sud n'a jamais été soumise à aucune condition politique et fait partie toujours du premier choix de l'Etat algérien. Il y a cependant lieu de noter que l'expérience acquise ces dernières années dans le domaine des échanges avec les pays du Sud a permis de mettre en évidence un certain nombre d'obstacles objectifs : méconnaissance des marchés du Sud, mauvaise circulation de l'information, niveau de compétitivité défavorable aux fournisseurs du Sud, problèmes liés au financement, etc. La réflexion pour recherche des solutions aboutissant à lever ces obstacles, permettra de développer considérablement les échanges avec les pays africains ; la coopération intermaghrébine doit à ce titre constituer l'axe privilégié de cette politique. Dans l'étape actuelle, l'économie algérienne est marquée par un niveau élevé d'investissements qui induit nécessairement des acquisitions massives d'équipements et d'engineering. Il y a de ce fait un large champ ouvert à un élargissement de la coopération avec les pays du Sud. 
B. C.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Malgr Wall Street : Les Bourses europennes achvent la semaine en ordre dispers
Au cours de l'anne 2017 : L'industrie nationale a battu de l'aile
Journe internationale des migrants, le 18 dcembre : "Migrations sans danger dans un monde qui bouge"
Ain Tmouchent : 4 000 logements tous programmes confondus rservs la wilaya
Pourquoi plus rien ne dmarre ?
 
 
 
Pourquoi plus rien ne dmarre ?
On parle du modèle algérien de lutte contre le terrorisme, mais le terrorisme est encore là. Sa capacité de nocivité s'est beaucoup amoindrie, ...
   
  Lire la suite
 
 
Conqurir les marchs mondiaux
 
Dans un climat politique, social et économique aisément appréhendable, le gouvernement ne s'y trompe pas, qui, au-delà ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous