Samedi 29-07-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Post Scriptum  
 
 
 
Consolidation de l'intgration conomique
 
 
Mise à jour : 20-04-2017
 
Durant la décennie noire, le monde rural connaissait un exode considérable en raison de l'insécurité qui a prévalu, un manque total dans le domaine des équipements collectifs, un déficit dont l'ampleur s'explique par la recrudescence du terrorisme qui empêchait le moindre développement et pour laisser les populations en marge du progrès et du bien-être social et économique. Les mouvements de population consécutifs au retour à la paix et à la sécurité, au retour à la vie normale après l'avènement de la réconciliation nationale devaient donner plus d'acuité à ces problèmes et le début de solutions qui ont suivi la politique en question de réhabilitation des zones rurales. Les tensions résultant de la précarité des conditions de vie des populations, surtout rurales, appelaient à coup sûr des actions immédiates, le problème posé par leur retour dans leur milieu originel, la satisfaction des besoins collectifs ont été abordés dans l'ordre de toutes les préoccupations nationales et suivant la stratégie abordée pour y répondre, c'est-à-dire réaliser de nouveaux progrès dans le développement humain. 
Un effort qui portera notamment sur la satisfaction de la demande en matière de logement, d'enseignement, de santé, et différentes autres prestations attendues par les citoyens occupant le monde rural, faire progresser la croissance économique, laquelle s'accompagne d'un effort plus intense d'emplois dans tous les secteurs d'activités. 
Dans ce cadre, la priorité a été accordée à la consolidation de l'intégration économique dans la voie d'un développement global et équilibré qui se fonde sur la recherche méthodologique de la complémentarité et de l'harmonie entre l'industrie et les autres secteurs de l'économie, notamment l'agriculture, l'élevage, l'hydraulique, les infrastructures de base, l'habitat, etc. 
Ces secteurs se sont vus attribuer le rôle principal de constituer la finalité et donc le moteur de développement dans le monde rural et ainsi permettre surtout à l'industrie et à l'agriculture de répondre essentiellement aux besoins de la population Les priorités à l'intérieur de ces deux secteurs stratégiques ont été hiérarchisées en fonction des besoins de chaque région du pays. Une politique engagée visant à redéployer l'investissement dans ce milieu rural notamment en direction des régions profondes du pays, en prenant en compte les impératifs stratégiques d'aménagement du territoire, de sauvegarde des terres agricoles et de donner la priorité à la valorisation des ressources et des potentialités locales
A  présent, la poursuite de cette politique de revitalisation des campagnes doit être poursuivie avec persévérance et détermination en veillant à engager, en particulier, la réalisation de projets porteurs de taille et technologies compatibles avec la vocation de chaque région. Une nouvelle démarche en matière de configuration et de choix socio-économique, doit de fait être introduite pour consolider le processus de densification du tissu industriel, le renouvellement des objectifs agricoles visant l'autosuffisance alimentaire et mieux encore, la recherche de nouveaux instruments de maîtrise du développement économique et social. 
B. C.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Industrie Automobile : Mitsubishi, Suzuki, Toyota et Nissan intresss par le march algrien
France : Le bio n'aura pas le coup de pouce espr du gouvernement
Bourses Les places europennes finissent en ordre dispers
Mensuel international arabies - Algrie : l'informel, le flau de l'conomie
Afrique de l'Ouest Attaques terroristes au Sahel - Mettre fin la comptabilit macabre
 
 
 
Est-ce possible que les lendemains vont ...
Les puissances régionales ou les régions comme puissances? Nous risquons de n'être ni dans le premier cas ni dans le deuxième. De plus en plus, le ...
   
  Lire la suite
 
 
Tripartie vers une nouvelle doctrine socio-conomique
 
Sur le plan économique, social, le dialogue et la concertation, le décor est planté par le Premier ministre, M. Abdelmadjid ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous