Jeudi 25-05-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Post Scriptum  
 
 
 
De plain-pied dans l'Etat de droit
 
 
Mise à jour : 20-03-2017
 

La célébration par le peuple algérien de la fête de la Victoire, le 19 mars 1962, de sa liberté ,de sa souveraineté et de son retour au sein des peuples libres et des Etats indépendants, se veut à présent le symbole de l'Histoire contemporaine d'une Algérie complètement fixée sur des objectifs politiques, économiques, sociaux et culturels. Le 19 mars est une date des plus heureuses de la conclusion de l'Histoire de la longue lutte historique menée par le peuple algérien à travers les âges en général. Elle revêt cette année un caractère tout à fait significatif par l'entrée décisive de l'Algérie dans une nouvelle ère républicaine, résultat de l'amendement de la Loi fondamentale du pays qui vient parachever l'Etat de droit, celle aussi du développement  total du pays et de l'édification d'une société moderne satisfaisant à son temps, ses obligations et ses devoirs pour une Algérie sereine et prospère. En effet, outre les dernières mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la maîtrise de la situation économique et financière difficile que traverse le pays suite à la dégringolade des prix du baril de pétrole sur les marchés mondiaux et ayant causé une chute drastique des revenus tirés des hydrocarbures, cette année a vu le début de l'application du nouveau modèle de croissance et de développement économique sous ses différents aspects et cela dans tous les domaines de la construction et de l'édification.
L'exécution de ce nouveau modèle de croissance et de développement économique permettra l'élimination de toutes les difficultés sociales et économiques caractérisées par la stagnation et la léthargie et notamment celle conséquente de la tragédie nationale qui a entravé durant toute une décennie la marche de l'Algérie parmi les nations civilisées à un moment où celles-ci pénétraient  de plain-pied dans la voie du progrès, de la prospérité, du développement et de la paix et de la sécurité. Le renouveau national initié depuis 1999 par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika n'est plus aujourd'hui un rêve, mais une réalité concrète. L'Algérie de la décennie noire, celle de la justice, de l'égalité, du développement, de la paix et de la sécurité se devait de se mettre debout et d'œuvrer à sa promotion dans tous les domaines. Le président Abdelaziz Bouteflika en insistant à chaque occasion sur la nécessité de réaliser les objectifs du Message de Novembre 54 ne fait qu'inciter les Algériens à poursuivre la ligne grande de cette Révolution pour laquelle le peuple algérien a consenti les plus grands sacrifices.
Cette grande ligne est aujourd'hui un des buts sacrés du renouveau national, dont la consécration est indispensable. Elle ne tend pas, comme certains se sont plu à répandre, à la liquidation des acquis de ces dernières années ; elle consiste seulement à mettre l'Etat de droit à la disposition du peuple, de réaliser d'autres conditions et d'autres objectifs pour que la nouvelle ère républicaine soit complémentaire et afin que l'économie nationale ne soit plus sous l'emprise des hydrocarbures. Voilà pourquoi, il est nécessaire que tout un chacun soit au niveau d'un renouveau national évolué. L'Algérie mène aujourd'hui un grand combat sur le plan social et économique, la lutte contre le terrorisme et la défense de sa souveraineté et de son intégrité territoriale. Il est affirmé qu'il est non seulement rude et difficile, mais il exige la mobilisation de toutes les potentialités vives du pays. Le pays et la nation algérienne doivent sortir vainqueurs de cette difficile conjoncture, car tout l'avenir de la société algérienne en dépend.
De même que dans un passé récent, l'Etat et le peuple ont pris leurs responsabilités et avaient remporté la victoire contre les forces du mal internes et externes, tout un chacun doit suivre à présent la même voie et utiliser les mêmes méthodes, la même mobilisation et vigilance afin que les efforts qui sont déployés à l'heure actuelle doivent bien  être compris de tous.
Cela pour dire que ce n'est point par goût pour l'exagération et l'emphase qu'on insiste sur l'éveil de la conscience nationale mais tout simplement pour souligner que la bataille actuelle est tout à la fois celle de l'édification et de l'indépendance économique.
La libération de l'économie nationale de sa dépendance des hydrocarbures requiert de ce fait, de la part de tous les Algériens une persévérance dans l'effort et une vigilance de tous les instants. La Révolution algérienne continue de constituer un  miracle, un exemple et un grand évènement dans l'histoire des peuples en lutte pour leur libération. Ce miracle qui s'est réalisé au moment de la lutte armée et celle contre le terrorisme doit se concrétiser aujourd'hui dans la bataille de l'édification nationale.
Si certains ont qualifié la lutte de Libération nationale du peuple algérien de miracle du siècle, il est nécessaire que la nouvelle génération œuvre pour réaliser un nouveau miracle : la construction du pays et l'édification d'une société heureuse. Par ce devoir national, tout le monde aura pris part à la consolidation de la cohésion nationale et partant, à la complémentarité dans la relance de l'économie nationale, l'instauration d'une véritable justice sociale par l'élimination des disparités régionales. Cela permettra également à l'agriculture, l'industrie, le tourisme de connaître un grand développement par l'apport de nouvelles structures diversifiées et de nouveaux moyens techniques.
B. C.

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Les Bourses europennes finissent pour la plupart dans le vert
Guine : Paralysie gnrale dans le secteur bancaire
Veille stratgique et de l'intelligence conomique : L'industrie doit assumer ce rle le plus rapidement possible
Visa : L'ambassade de France facilite l'avancement du rendez-vous auprs de TLS contact
Port d'Alger : Baisse du nombre des navires au premier trimestre de 2017
 
 
 
Les mmes constats, les mmes ...
Une contradiction aux voies impénétrables. Peut-on être à la fois contre et pour la Qaida ? Quadrature du cercle. Plus les Etats-Unis et à un ...
   
  Lire la suite
 
 
Choix et orientations conomiques
 
Au stade actuel, le développement socio-économique du pays s'apprécie davantage en termes de dialectique et de dynamisme ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous