Lundi 06-07-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Embrasement général pour le changement
 
 
Mise à jour : 06-07-2020
 

Par B. Chellali

Depuis le mois de janvier 2O2O, l’Algérie a connu de grands changements. UN régime autoritaire et auriste, ses composantes, ses racines en place pendant une vingtaine d’années a été finalement « décapité », suite surtout à l’avènement du mouvement citoyen du 22 février 2O19 fortement soutenu et accompagné par l’institution militaire. Les élections présidentielles du 12 décembre 2O19, ont donc été accueillies avec soulagement par la majorité des Algériennes et des Algériens. Les observateurs, la communauté internationale ont relevé que ces élections étaient sans doute les plus transparentes, les plus démocratiques et les plus ouvertes de l’histoire de l’Algérie. Elles ont aussi permis d’élire un nouveau président : Abdelmadjid Tebboune, devenu le premier dirigeant élu qui a refusé la caution et le soutien des formations politiques préférant s’adressant au peuple à travers son propre programme politique.

« Je m’engage par devant Dieu et par devant le Peuple à tout entreprendre, si je suis élu à la magistrature suprême, pour réaliser les attentes et les aspirations légitimes portées par le Hirak du 22 février pour un changement global et véritable à même de permettre à notre pays de se redresser et de prendre un nouveau départ et à notre peuple de vivre dans une Algérie démocratique et prospère, fidèle aux valeurs de la révolution du 1er novembre 1954, et où tous les Algériens auront leur place ».

Cet engagement est aujourd’hui une réalité palpable avec des sujets urgents : la santé publique, l’économie, l’éducation et les questions régionales et internationales la chute des cours pétroliers qui ont négativement influencé sur la dynamique nationale de développement socio-économique, crise à laquelle s’est ajouté cet imprévu du Coronavirus (Covid-19). Ube maladie qui ne touche pas uniquement l’Algérie mais tous les pays de la planète. Une situation envers laquelle chacun et tous sont appelés à se réinventer pour y faire face avec toute la mobilisation et la détermination voulues. Le Président Abdelmadjid Tebboune à travers ses différents discours et déclarations à bien préciser ce nouveau chemin à ouvrir  par l’Algérie pour sortir de cette crise avec tous les défis qui s’imposent car la reconstruction de l’Algérie doit se poursuivre à la faveur de ce nouveau chemin préciser par le Chef de l’Etat mais à s’intensifier à travers une lutte contre le fait que d’aucuns o sent réduire encore trop souvent les opportunités politiques, économiques, sociales et culturelles qui s’offrent à la nouvelle Algérie. Cette lutte serait plus noble, plus nationaliste lorsqu’elle se transformera en un consensus national car sans la stabilité du pays, sans ordre républicain, il n’y aurait ni sécurité, ni liberté ni encore moins un développement socio-économique durable dans un vaste champ socio-politique solidaire. Mais c’est aussi, la construction d’un nouveau modèle économique plus performant, plus ouvert qui s’impose afin de faire face aux chocs internes et externes, faire face avec assurance à la mondialisation et à ses effets expansionnistes. Pour l’histoire, un des lieutenants de la campagne électorale m’a révélé  que le candidat Abdelmadjid Tebboune à la fin d’un meeting populaire lui a confié ceci « Si je suis élu, je serai à l’écoute et aux côtés des citoyens car je les eu entendus, je les eu écoutés et cela m’a fendu le cœur « .

Donc se réinventer pour une nouvelle ère, une nouvelle République, une nouvelle Algérie, c’est l’une des priorités premières sur laquelle se focalise le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune et qui est en train de faire « droit » aux aspirations du peuple, du mouvement citoyen, aux aspirations de la jeunesse qui a mis le Hirak béni et pacifique tout haut dans ses revendications pour le changement profond et radical. Jusqu’à preuve du contraire, le Président s’emploie à rassurer et rassembler nation, toujours marquée par les séquelles de division et de désordre imposées délibérément par l’ancien régime pendant deux décennies de suite. L’agenda du premier magistrat du pays quelque peu perturbé par la crise sanitaire que vit le pays depuis plus de quatre mois, trace les contours d’une Algérie du futur plus « compétitive » sur le plan interne et externe, mieux « préparée » pour affronter la nouvelle ère républicaine, pour affronter les imprévus dans un monde soumis à des changements rapides.

Beaucoup de citoyens qui hier sombrés dans le désespoir et ayant perdu leurs repères, ne sont pas aujourd’hui uniquement fiers mais convaincus de cette réalité , à l’espoir qu’ils attendaient enfin d’être partie prenante du nouveau départ de l’Algérie dont ils revendiquaient depuis des années sans être entendus. Aujourd’hui et à plus de six mois de la prise de fonction du Président Abdelmadjid Tebboune, c’est l’embrasement général pour le changement qui est en marche en dépit de la crise sanitaire d’autant plus que le peuple, son Armée viennent à peine de triompher de la bande. Une retentissante victoire remportée sur l’une des plus monstrueuses conspirations contre la Nation, son économie et son prestige historique. Peuple et Armée dans une symbiose permanente et historique restent quand même en « état d’urgence » pour faire face aux ennemis de la Patrie, jusqu’à ce que les derniers vestiges de la bande aient disparu du quotidien de la société algérienne. Mais le mouvement citoyen a pu servir de catalyseur, c’est que le peuple Algérien était mûr ? Prêt à cette offensive  pacifique pour le changement.

B.C.

 

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Tebboune pour France 24 : « Le Maroc passe à une autre forme d'escalade »
 

Par : Med Wali

Lors d’une entrevue accordée exclusivement à la chaîne France 24, le président de la ...

Voir détail
   
La coopération Algérie-France : Pour une prospérité partagée dans le cadre de l'espace euro-méditerranéen/via l’Afrique
 
Par: Mebtoul A.
 
Avec les derniers assassinats aux Etats Unis d'Amérique, le monde a pris conscience des effets ...
Voir détail
   
Après avoir été rapatriés : Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire inhumés au Carré des martyrs du cimetière d’El-Alia
 

Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire, rapatriés vendredi à Alger à bord d'un avion militaire des Forces armées ...

Voir détail
   
À l'occasion du 58-ème anniversaire de la Fête de l'Indépendance L’Ambassade de Russie en Algérie félicite le peuple algérien
 

L'Ambassade de la Fédération de Russie félicite le peuple ami de la République Algérienne Démocratique et Populaire, à ...

Voir détail
   
MDN : Décès du Général-major Hassen Alaimia, commandant de la 4e RM
 

Le Commandant de la 4e Région Militaire, à Ouargla, le Général-Major Hassen Alaimia est décédé, tôt hier à ...

Voir détail
   
Le Président Tebboune à France24 : " Le recours de l'Algérie à l'endettement auprès du FMI est à exclure "
 

Interviewé ce samedi par le journaliste de la chaine publique française France24, à l'occasion du 58èmeanniversaire de l'Independence , ...

Voir détail
   
 
 
Tebboune pour France 24 : « Le Maroc passe à une autre forme d'escalade »
Zone-Euro: Les députés allemands en soutien de la BCE dans son contentieux avec la Cour de Karlsruhe
Libye: Serraj fait part de sa volonté de dialoguer avec les forces dirigées par Khalifa Haftar
Tipaza: La tribu des Beni Menacer, un long parcours de bravoure et de résistance au colonialisme
Sahara occidental: L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous