Lundi 10-08-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
A l'occasion de l'Ad El Adha : Tebboune : " Transformer la crise en leitmotiv d'un nouveau dpart "
 
 
Mise à jour : 02-08-2020
 
Par : Ammar Zitouni
 
A l'occasion de la célébration de l'Aïd
El-Adha, le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune a adressé deux messages de vœux distincts respectivement à la nation, aux éléments de l'ANP et aux malades, médecins et personnels de la Santé. 
 
Le chef de l'Etat a, au tout début de son message, dit : " Au nom d'Allah ; le Clément et Miséricordieux, concitoyennes, concitoyens, Allah a voulu que nous passions un autre Aïd, parmi Ses jours bénis, dans les mêmes conditions que l'Aïd El-Fitr du fait de la persistance de la pandémie Covid-19, qui a fait que des dizaines de milliers d'Algériens, à l'instar des musulmans du  monde, entier, n'ont pu accomplir, cette année, le rite du Hadj en plus du maintien de la fermeture des mosquées et des lieux de cultes ". " En nous inclinant à la mémoire des personnes disparues des suites de cette pandémie, nous adressons nos sincères condoléances à leurs familles et proches et nos souhaits de prompt rétablissement aux malades contaminés ". " Je tiens, à cette occasion, à saluer particulièrement les personnels de la Santé, tous corps confondus, ainsi qu'à l'ensemble des bénévoles qui se tiennent à leurs côtés ".
" Nous aurions souhaité que la conjoncture soit différente afin de célébrer la Sunna du prophète Brahim El Khalil (Paix et Salut sur lui) comme à l'accoutumé, dans la communion et la convivialité", regrette-t-il, ajoutant " personnellement, j'aurai tant souhaité que la conjoncture soit différente afin de célébrer la Sunna du prophète Ibrahim El Khalil (Paix et Salut sur lui) comme à l'accoutumée, dans la communion et la convivialité ".
Personnellement, j'aurais tant souhaité accomplir, parmi les fidèles, la prière de l'Aïd El-Adha à la Grande-Mosquée d'Alger et procéder, ainsi, à son ouverture aux croyants, mais Allah en a décidé autrement et nous ne pouvons que nous résigner face à Sa volonté.
En cette nuit bénie, je demeure convaincu qu'ensemble nous pourrons surmonter cette épreuve grâce à la détermination de notre peuple, au génie de ses enfants et aux capacités et potentialités multiples de notre pays.
A vous tous, je lance un appel à la vigilance quant à un quelconque relâchement dans la prévention contre la pandémie et vous exhorte à redoubler d'attention afin d'accélérer la sortie de cette situation et permettre le retour des conditions favorables à la reprise des activités de tous les secteurs. Concitoyennes, concitoyens, une société forte est celle qui sait faire montre de patience et de résilience et transformer la crise en leitmotiv d'un nouveau départ.
Notre société est forte et solidaire, notamment durant les épreuves difficiles comme cela a été le cas, encore une fois, à travers l'élan de solidarité nationale et l'émulation des bonnes volontés en vue d'alléger les souffrances des malades et des personnes impactées par la pandémie. Puisse Allah lever cette affliction et nous préserver de cette pandémie, il est le meilleur protecteur, Aïd Moubarak à vous tous, Algériens tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, Aïd Moubarak à toute la Oumma musulmane, Vive l'Algérie, libre, souveraine et altière, Gloire et éternité à nos valeureux Chouhada".
Dans le second message de vœux aux éléments de l'ANP, aux malades, médecins et personnels de la Santé, le chef de l'Etat souhaite : " Aïd Moubarek à tous les éléments de l'ANP, officiers, sous-officiers et soldats, stationnés le long de nos frontières, dans nos montagnes et partout en Algérie. Qu'Allah vous préserve pour une Algérie toujours sereine et stable grâce à vos sacrifices. Des sacrifices à jamais gravés dans la mémoire de la nation depuis l'Armée de libération nationale (ALN) à l'ANP ", a écrit le président de la République sur son compte Twitter.
Le chef de l'Etat a également adressé ses vœux à tous les malades, médecins et personnels de la Santé. "Une nouvelle fête de l'Aïd pour l'armée blanche algérienne toujours en guerre contre la pandémie sans que rien n'entame sa détermination à servir l'Algérie et les citoyens malades, auxquels nous souhaitons un prompts rétablissement ", a écrit M. Tebboune sur sa page Twitter.
Comme on le constate l'Algérie traverse des moments difficiles avec d'énormes défis à relever aux plans sanitaire, sociale, économique et politique. Cette situation fait dire au Président Tebboune qu' " il demeure convaincu qu'ensemble nous pourront surmonter cette épreuve grâce à la détermination de notre peuple, au génie de ses enfants et aux capacités et potentialités multiples de notre pays ". Ainsi, pour le chef de l'Etat une société forte est celle qui sait faire montre de patience et de résilience et transformer la crise en " leitmotiv  d'un nouveau départ ". C'est dire que c'est une situation de fait qui impose à chaque citoyen d'œuvrer pour un changement conséquent et positif, afin d'assurer une sortie de crise positive et rentable. En effet, l'Aïd est célébré dans un contexte sanitaire et socio-économique très difficile qui appelle à  la cohésion sociale, notamment que le programme présidentiel se donne comme priorité " la rupture " avec les pratiques du passé à travers l'impulsion d'une gouvernance nouvelle fondée sur les valeurs de la Révolution du 1er Novembre 54 et sur les principes de la démocratie, pour en faire du renouveau projeté une véritable métamorphose de la société algérienne, une Algérie nouvelle, une Nation restaurée, une société de paix, de cohésion et unie, une prospérité, une justice sociale partagée par tous et un pays dont l'image brillera dans le concert des nations. Telle est la vision du président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune. D'ailleurs, c'est le rappel qu'il semble avoir exprimé dans ces deux messages de vœux  à l'occasion de l'Aïd. En effet, eu égard à la crise sanitaire due au Coronavirus (Covid-19), seule la cohésion sociale, la solidarité, un climat socio-politique apaisé et une vigilance accrue peuvent redonner souffle au redressement e l'Algérie surtout parés deux décennies de suite de mal gouvernance. A.Z.    
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Ad El Adha : Les rgles d'hygine pas systmatiquement respectes
 

Par : Saïd B.

Les pouvoirs publics ainsi que des associations n'ont cessé de prévenir nos concitoyens avant l'Aïd Al Adha pour ...
Voir détail
   
 
 
Urger la rparation des pannes des rseaux AEP
Secousses telluriques Mila : prise en charge mdicale et psychologique des familles affectes
Mdias-Pratiques anti-professionnelles : Engager une rflexion collective
Covid-19: Rouverture progressive et contrle des mosques , Djerad arrte un dispositif
Le vaccin d'Oxford cotera entre 5 et 7 dollars par dose : Il est considr comme l'un des vaccins les moins chers
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous