Lundi 10-08-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Soutien aux porteurs de projets : Prochaine mise en place d'un Fonds de financement des start-up
 
 
Mise à jour : 13-07-2020
 
Par : Saïd B.
 
Un Fonds de financement des start-up sera mis en place "bientôt" dans le but d'aider les porteurs de projets innovants, a annoncé samedi à Khémis-Miliana (Aïn Defla) le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'économie de la connaissance et des Start-up, Yacine El-Mehdi Walid.
"Dans le but d'aider les porteurs de projets innovants, notre département s'attelle à mettre en place un Fonds de financement des start-up dont le lancement est prévu pour bientôt", a fait savoir M. Walid en marge de sa visite à l'entreprise "S. Five Groupe" spécialisée dans le traitement des eaux utilisés, mais qui s'est lancée depuis l'avènement de la pandémie de la Covid-19 dans la confection de machines fabriquant des masques de protection buccale ainsi que des équipements de stérilisation. Il a dans ce sens précisé que ce fonds, régi par des mécanismes de financement "plus en adéquation avec les start-up", peut même s'adapter aux préceptes de la religion dans le domaine des pratiques financières (absence d'intérêt).
Selon lui, le Fonds en question permettra d'assurer un financement à travers un crédit comme ce fut le cas dans le dispositif de l'ANSEJ, mais à travers l'entrée au capital de la société, "une procédure impliquant l'échange d'un apport contre les parts de cette société", a-t-il expliqué. "J'estime que c'est la meilleure façon de financer les start-up, laquelle tranche avec la manière en vogue par le passé consistant à se limiter à l'octroi des crédits aux propriétaires des petites entreprises", a-t-il soutenu.
Evoquant les jeunes confrontés à l'écueil du foncier dans la concrétisation de leurs projets, il a observé que la loi de finances complémentaires (LFC 2020) comporte des facilités en matière d'acquisition de foncier. "La LFC comporte des procédures permettant aux jeunes disposant de projets innovants de bénéficier d'assiettes foncières, le plus important étant que les projets en question assurent une valeur ajoutée à l'économie nationale", a-t-il tenu à préciser. S'attardant sur la société "S.Five Groupe", il a noté que celle-ci a accompli un "travail  extraordinaire" dans la mesure où elle a mis au point une machine fabriquant des bavettes en un laps de temps n'excédant pas les 25 jours.
Mais ce qui caractérise le plus cette société est le fait qu'elle se base sur le reverse engineering, un procédé consistant à maîtriser le fonctionnement d'une machine fabriquée à l'étranger en vue d'en réaliser une semblable en tous points de vue à l'échelle locale. "Le plus important à retenir dans tout cela, c'est que les prix des équipements ou machines réalisés par ces sociétés sont concurrentiels par rapport à ceux importés par l'Algérie, n'excédant parfois pas les 10 % de la valeur de celles assurant la même fonction et qui sont produites à l'étranger", a-t-il détaillé. Pour lui, le fait que cette société soit implantée à Khémis- Miliana conforte l'idée que le génie algérien n'est pas propre à la capitale mais concerne le pays dans son ensemble, affirmant que l'ère de l'importation d'équipements susceptibles d'être produits localement est "révolue".
Par ailleurs, il a estimé que la pandémie de la Covid-19 a incité à la recherche de tendances et créneaux ayant trait à l'économie numérique (applications, solutions intelligentes ) susceptibles d'intéresser les jeunes en quête d'innovation.
De son côté, le président de la Commission d'organisation et de surveillance des opérations de Bourse (Cosob), Abdelhakim Berrah, a fait part d'un travail mené depuis quelques années en vue de connaître les sociétés innovantes et productrices de valeur ajoutée, "en perspective de leur éventuel intégration à la bourse". Au sujet de l'entreprise "S.Five Groupe", il a noté que son intégration à la bourse se prépare "depuis deux ans" eu égard au fait qu'elle "remplit tous les critères lui ouvrant droit à cette action", signalant que cette intégration lui permettra de développer ses activités et de les optimiser. A la fin de sa visite, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'économie de la connaissance et des Start-up a animé une rencontre à la salle de réunion de la wilaya avec les jeunes innovants et les gérants de start-up, débattant longuement de leurs préoccupations axées notamment sur le financement et à la commercialisation de leurs produits. Tout en mettant l'accent sur le fait que le projet doit être "viable économiquement", il a réitéré la volonté de l'Etat à soutenir les jeunes détenteurs de projets innovants.
Malika R.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Paysage mdiatique : Les mdias publics doivent se rorganiser "de manire profonde"
 
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer a appelé les médias publics audiovisuels et écrits à s'organiser de ...
Voir détail
   
Le ministre de la Sant prvient : Le virus se propage et augmente, et nous ne savons pas quand l'pidmie prendra fin
 

Par : Saïd B.

 
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a ...
Voir détail
   
Le D.G de la Radio Algrienne : La journe d'information sur la Covid-19 est une action de sensibilisation citoyenne
 
"Nous sommes présents depuis l'annonce de la pandémie en Algérie en tant que vecteur d'information et de sensibilisation contre la Covid-19", a ...
Voir détail
   
 
 
Urger la rparation des pannes des rseaux AEP
Secousses telluriques Mila : prise en charge mdicale et psychologique des familles affectes
Mdias-Pratiques anti-professionnelles : Engager une rflexion collective
Covid-19: Rouverture progressive et contrle des mosques , Djerad arrte un dispositif
Le vaccin d'Oxford cotera entre 5 et 7 dollars par dose : Il est considr comme l'un des vaccins les moins chers
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous