Dimanche 29-11-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Iran : L'Iran dit voir un lien entre le meurtre d'un scientifique du nuclaire et le sabotage Natanz
 
 
Mise à jour : 30-11-2020
 
Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OEAI) a déclaré que les deux évènements survenus sur le site nucléaire de Natanz en juillet et le meurtre d'un scientifique du nucléaire le 27 novembre, ont été organisés par les mêmes forces, vraisemblablement en lien avec le "régime sioniste", rapporte l'agende de presse ILNA.
Les mêmes forces étaient derrière le sabotage du site nucléaire de Natanz en juillet et le meurtre du scientifique Mohsen Fakhrizadeh, selon le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OEAI), Behrouz Kamalvandi, qui a précisé qu'"il semble y avoir un rôle du régime sioniste", reprend l'agence de presse ILNA.
 
Assassinat du scientifique
Un scientifique iranien de haut rang travaillant dans le secteur nucléaire a été tué le vendredi 27 novembre. Mohsen Fakhrizadeh, âgé de 59 ans, était à la tête du département Recherche et innovation du ministère iranien de la Défense lorsqu'il a été pris pour cible dans sa voiture par plusieurs assaillants dans la localité d'Absard, à l'est de Téhéran, qui l'ont gravement blessé. Il n'a pas pu être réanimé, selon les autorités iraniennes.
Le lendemain de l'acte, le Président iranien, Hassan Rohani, a accusé Israël d'avoir agi comme "mercenaire" des États-Unis dans cet assassinat.
Damas a condamné l'assassinat du scientifique iranien et a qualifié ce meurtre d'"attaque terroriste", selon le chef de la diplomatie syrienne, Fayçal Moqdad. Le conseiller militaire du guide suprême de l'Iran, Hossein Dehghan, a promis de frapper les auteurs de ce meurtre "comme le tonnerre", rapporte l'agence Mehr.
En outre, le ministre syrien nouvellement désigné a appelé l'Onu à son tour à "remplir ses engagements de contrer le terrorisme".
 
Incident sur le site de Natanz
Le 2 juillet, l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran a fait état d'un incident dans un site en chantier dans l'usine de Natanz. Les autorités locales ont précisé qu'un incendie s'était déclaré sur le site destiné à produire des centrifugeuses. Personne n'aurait été blessé et il n'y aurait pas eu de fuites de matériaux radioactifs.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Virus: Plus de 400.000 morts en Europe
 
Le seuil des 400.000 morts du Covid-19 a été franchi en Europe, deuxième région la plus touchée au monde, dont une partie a ...
Voir détail
   
La Chine lance son premier racteur nuclaire produit localement
 
La Chine a lancé vendredi son premier réacteur nucléaire produit localement, le Hualong One, une étape importante dans sa volonté ...
Voir détail
   
 
 
Chantage du Parlement europen : Il n'y a pas et il n'y aura pas d'espace pour l'ingrence trangre en Algrie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous