Mercredi 20-01-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Le Qatar assure que plusieurs pays du Golfe partagent lide de rtablir le dialogue avec lIran
 
 
Mise à jour : 20-01-2021
 
Le chef de la diplomatie qatarie appelle dans un entretien accordé à Bloomberg TV les pays du Golfe à dialoguer avec l’Iran pour lever tous les différents en suspens. Dans ce sens, il propose la médiation de son pays pour lancer ces pourparlers, et affiche la même disposition pour les contacts entre Téhéran et Washington. À une journée de la cérémonie d’investiture du nouveau Président américain, le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani, exhorte, lors d’une interview accordée à Bloomberg, les monarchies du Golfe à entamer «un dialogue franc et direct» avec l’Iran. Selon lui, Doha peut jouer un rôle de médiateur dans ces pourparlers, suite à la réconciliation des six membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG). «Le gouvernement du Qatar espère que cela se produira et nous pensons toujours que cela devrait se produire», déclare le diplomate, soulignant que «ceci était également un avis partagé par d’autres pays du CCG».
 
Le contexte de l’investiture de Joe Biden
L’investiture mercredi 20 janvier de Joe Biden laisse planer un espoir de relance des négociations sur le programme nucléaire iranien et un probable retour des Américains à l’accord signé en 2015. Ce qui pourrait alléger les contraintes sur l’Iran pour qu’il puisse accepter de s’asseoir à nouveau à la table des négociations. Ainsi, s’exprimant sur la question de la reprise des contacts directs entre Washington et Téhéran, le ministre affirme que «le Qatar est prêt à jouer un rôle de médiateur dans ces pourparlers si les parties prenantes le demandent». «A contrario, il soutiendra celui qui sera choisi pour le faire». «Nous voulons un accomplissement, nous voulons voir l’accord se concrétiser», souligne-t-il, martelant qu’«où que ce soit et quelle que soit la partie qui mène cette négociation, nous les soutiendrons». Le 5 janvier, lors d’un sommet du CCG, l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Qatar, le Koweït et Oman ont signé un accord de normalisation de leurs relations, mettant ainsi fin à la crise du Golfe qui a duré près de quatre ans. En dépit de cette réconciliation, le Qatar continue de nier son soutien au terrorisme islamiste et entretient des relations avec l’Iran.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Troubles en Tunisie: Appels au calme et la retenue
 
Les troubles nocturnes survenus ces derniers jours dans plusieurs villes et quartiers de Tunisie continuaient à susciter, lundi, un large mouvement d'indignation ...
Voir détail
   
Biden aurait demand lambassadeur US en Russie de rester temporairement en fonction
 
L’équipe de transition de Joe Biden a demandé à l’actuel ambassadeur des États-Unis en Russie John Sullivan de rester ...
Voir détail
   
OMS : le monde fait face un chec moral "catastrophique"
 
Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a averti lundi que le monde ferait face à un "échec moral catastrophique" si les pays riches ...
Voir détail
   
Vaccins antiCovid: plus de 40 millions de doses administres dans le monde
 
Plus de 40 millions de doses de vaccins antiCovid-19 ont été administrées dans le monde, dans une course à l'immunisation, selon un décompte de ...
Voir détail
   
 
 
Londres ritre son plein soutien l'autodtermination du peuple du Sahraoui
Troubles en Tunisie: Appels au calme et la retenue
Le Qatar assure que plusieurs pays du Golfe partagent lide de rtablir le dialogue avec lIran
La Guerre dans le Sahara occidental est ouverte toutes les possibilits
Biden aurait demand lambassadeur US en Russie de rester temporairement en fonction
 
 
 
La composition et le fonctionnement du ...

Le décret présidentiel portant composition et fonctionnement du Conseil national économique, social et environnemental, a été publié au ...

   
  Lire la suite
 
 
Traduire les priorits
 
Le retour, mardi, au pays du président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune après une période de soins à ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous