Lundi 19-02-2018
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Education : Le ministre du Travail appelle le CNAPESTE mettre fin sa grve
 
 
Mise à jour : 13-02-2018
 
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali a appelé, lundi à Alger, les enseignants grévistes à mettre fin à leur mouvement de grève et à faire prévaloir le dialogue "pour l'intérêt des élèves et du pays".
"Nous avons demandé aux représentants du syndicat de faire prévaloir le dialogue et de placer l'intérêt des élèves et du pays au-dessus de toute considération", a indiqué M. Zemali dans une déclaration à la presse lors de l'audience accordée aux représentants du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (CNAPESTE), estimant que la situation engendrée par la grève continue, qui dure depuis plusieurs semaines, mène à "la discorde (fitna) qui n'est dans l'intérêt d'aucune partie".
"La situation d'aujourd'hui qui va au-delà des lignes rouges est devenue incontrôlable par ces parties", a-t-il soutenu, appelant au "respect des décisions de la justice".          
Après avoir affirmé que la Constitution algérienne "garantit à l'enfant le droit à l'éducation", M. Zemali a rappelé que la loi  algérienne "a mis en place plusieurs mécanismes de dialogue et de concertation", soulignant que son département ministériel est chargé de "veiller à l'application de la loi et d'accompagner ces syndicats, les travailleurs et les partenaires sociaux, afin de leur permettre de s'enquérir et de se conformer aux textes de lois. 
 
Placer l'intérêt de l'élève au-dessus de toute considération
Cinq (05) syndicats du secteur de l'Education ont appelé, dimanche à Alger, "à placer l'intérêt de l'élève au-dessus de toute considération", estimant que la grève ouverte enclenchée depuis plus d'un mois par le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (CNAPESTE), " se répercutera négativement sur l'action syndicale".
Les représentants de la Fédération nationale des travailleurs de l'éducation (FNTE), de l'Union nationale des personnels de l`éducation (UNPE), du Syndicat national des corps communs et ouvriers professionnels de l'éducation nationale (SNCCOPEN), et du Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement primaire (SNAPEP), ont précisé que la grève ouverte déclenchée par le CNAPESTE "est juridiquement illégale" et nuit à l'action syndicale". Ils ont exhorté les enseignants et les parents d'élèves à penser à l'avenir des élèves, et le ministère à recevoir des représentants de ce syndicat le plus tôt possible. Le Secrétaire général de la FNTE, Ferhat Chebbah a appelé, lors de la conférence de presse qu'il a animée avec les représentants d'autres syndicats, notamment les enseignants et les parents d'élèves, à "penser à l'avenir des élèves" et à placer leur intérêt au-dessus de toute considération, ajoutant que la grève ouverte, du fait de son caractère illégal, "nuit à l'action syndicale dans son ensemble".
Après avoir relevé qu'il existe d'autres voies et méthodes pour revendiquer les droits à l'instar du dialogue, l'interlocuteur a estimé que les choses "risquent de prendre une autre tournure", notamment après les appels lancés aux élèves via les réseaux sociaux, "pour sortir dans les rues ", comme si les choses étaient planifiées d'avance" par d'autres parties, ce qui "constitue un danger pour la paix sociale et l'organisation syndicale".
Soulignant que le chiffre avancé par le syndicat qui a appelé à la contestation concernant le taux de suivi de cette grève ouverte (95%), est "erroné", le représentant de la FNTE a affirmé que le taux ne dépassait pas les 4% au niveau national. Il a relevé que 32 wilayas ne sont pas concernées par l'action de contestation, estimant que les chiffres du CNAPESTE "minimisent" la représentation des autres syndicats dans le secteur de l'Education. De son côté, l'Association nationale des parents d'élèves (ANPE) avait appelé, dimanche à Alger, le CNAPESTE, à se conformer à la décision de justice et à arrêter la grève pour préserver l'intérêt de l'élève et son droit constitutionnel à la scolarité. L'ANPE a souligné que la grève à laquelle a appelé le CNAPESTE doit être traitée avec "civilité"  en tenant compte de la situation économique du pays.
Outre la révision du Statut des personnels de l'Education, le CNAPESTE revendique l'application des procès-verbaux signés par les directeurs de l'Education de Blida et de Béjaïa, relatifs au droit de mobilité des fonctionnaires. Pour rappel, la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit a annoncé, mardi dernier, au Forum de la Radio nationale, le début de l'envoi de mises en demeure avant le licenciement des enseignants grévistes si ces derniers ne se conforment pas à la loi et refusent encore de rejoindre leurs postes de travail", indiquant que le CNAPESTE "a exploité un droit constitutionnel" en recourant à une grève ouverte, un concept qui n'a pas d'existence dans le Code du travail qui encadre les grèves.
Mme Benghabrit a fait état de solutions urgentes à même de remédier à la situation, comme le recours aux enseignants retraités et aux enseignants figurant sur les listes de réserve.
Mme Benghabrit a affirmé pour ce qui est des revendications du CNAPESTE que son département "n'a signé et ne signera que pour des revendications qu'il peut concrétiser sur le terrain", telle que la revendication portant sur la révision du Statut des personnels du secteur, indiquant que l'étude de ce point ne sera pas finalisée avant 5 années".
Nesrine M.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
En cette priode de froid, pluie et neige : Des prix inabordables en dehors d'Alger
 
En cette période de froid, de pluie et de neige, pour ne pas dire de très mauvais temps, Alger, n'a paradoxalement pas connu d'augmentations dans les prix des ...
Voir détail
   
Sauvegarde de la production nationale : Tenue de la 1re runion de la Commission consultative intersectorielle
 
La première réunion de la Commission consultative intersectorielle chargée du suivi du dispositif de sauvegarde de la production nationale s'est tenue ...
Voir détail
   
Face la crise conomique : Ncessit d'tablir une nouvelle stratgie
 
La crise que vit le baril de pétrole sur le marché mondial depuis les cinq premiers mois de l'année 2014 a fini d'ériger en Algérie ...
Voir détail
   
Partenariat dans le secteur agricole : La filire intresse des investisseurs hollandais
 
A cours d'une rencontre avec des opérateurs économiques locaux, organisée à la Chambre d'agriculture de la wilaya de Mostaganem, le diplomate ...
Voir détail
   
Superficies agricoles non exploites : L'Etat a rcupr quelque 250 000 hectares
 
Intervenant, hier , à l'émission “l'Invité de la rédaction” de la chaîne 3 de la Radio algérienne, le directeur central ...
Voir détail
   
Pour la ralisation d'un Data Center : Les Douanes et Huawei signent un accord
 
L'Agence de l'informatique des finances publiques du ministère des Finances et l'entreprise chinoise de solutions numériques Huawei  ont signé ...
Voir détail
   
Forum rgional de dveloppement en TIC : Dbut des travaux hier
 
Les travaux du forum régional de développement pour les Etats Arabes sur le thème "Les TIC au service des objectifs de développement durable", ...
Voir détail
   
 
 
Selon un analyste financier: "En avril-mai, le bitcoin va voluer autour des 1 000 dollars"
France : Le chmage passe sous les 9% fin 2017
Projet de Loi de rglement budgtaire 2015 : Raouya prsente le texte en plnire
Royaume-Uni : L'Ukip plonge dans une nouvelle crise
La famille Nemmar de Chlef: L'histoire se souviendra de ses 12 martyrs
 
 
 
Quels lments de victoire pour des ...
Il  est de coutume qu'après chaque affrontement militaire,   de s'interroger dans le sens de savoir qui en est sorti vainqueur et quels faits accomplis vont ...
   
  Lire la suite
 
 
Acclrer les rformes, principes essentiels
 
Le développement durable engage le gouvernement à ne laisser aucun secteur sur le bord de la route. Un élément essentiel de ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous