Lundi 18-12-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Algrie-France Macron plaide pour un nouveau rapport avec l'Algrie
 
 
Mise à jour : 07-12-2017
 
A l'invitation du  président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le  président français, Emmanuel Macron, a entamé mercredi une visite d'amitié et de travail en Algérie. A son arrivée à l'aéroport  international Houari Boumediène,  le président français a été accueilli, par le président du Conseil   de la nation, Abdelkader Bensalah, qui était accompagné du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, du général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'état-major de l'Armée nationale populaire et du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.  
 
Macron s'est recueilli au sanctuaire du Martyr à Alger  
Accompagné du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, le président Macron a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des Martyrs de la Révolution nationale et observé une minute de silence à leur mémoire.   
Cette visite du président français qui s'inscrit dans le cadre du partenariat d'exception que l'Algérie et la France sont attelées à bâtir et à conforter, sera une occasion pour les deux pays, notamment durant les entretiens entre les deux Chefs d'Etat, d'explorer de nouvelles voies pour renforcer la coopération et le partenariat entre l'Algérie et la France et de procéder à une concertation sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun.  
 
Un "partenariat d'égal à égal"
D'autre part, le président français, Emmanuel Macron, a plaidé pour un "nouveau rapport" avec l'Algérie, fondé sur un "partenariat d'égal à égal" et pour la construction d'un "axe fort" entre les deux pays autour de la Méditerranée, avec un prolongement vers l'Afrique.
"Le nouveau rapport que je veux construire avec l'Algérie et que je propose aux Algériens est celui d'un partenariat d'égal à égal, construit dans la franchise, la réciprocité et l'ambition", a affirmé le président français dans une interview au quotidien El Watan publiée mercredi.      
"Avec l'Algérie, la France doit construire un axe fort, un axe autour de la Méditerranée qui se prolonge vers l'Afrique", a-t-il soutenu, ajoutant  que "les objectifs de notre relation doivent être en particulier notre  sécurité et notre prospérité commune autour de projets concrets et innovants". Qualifiant l'Algérie de "partenaire économique majeur" de la France, Macron a rappelé que le stock d'investissements français en Algérie hors  hydrocarbures s'élevait à 2,3 milliards d'euros, observant que "si les projets en cours de développement se concrétisent", le montant de ces  investissements pourrait afficher une "forte augmentation" dans les années à venir. Il a soutenu que les entreprises françaises qui investissent en Algérie dans le long terme "agissent en convergence avec les priorités de l'Algérie: produire sur place, produire +algérien+, c'est-à-dire avec un  taux d'intégration local important, apporter des savoir-faire et des technologies pour créer de l'emploi et participer à la diversification et au développement de l'économie algérienne".
Sur le chapitre de la mémoire et à la question de savoir s'il maintenait l'expression "crime contre l'humanité" à propos de la colonisation, employée lors de sa visite à Alger en février dernier alors qu'il était  candidat à la présidence française, M. Macron a déclaré: "Mes convictions  sur ce point n'ont pas changé depuis que j'ai été élu président de la  République. "Je suis d'une génération de Français pour qui les crimes de la  colonisation européenne sont incontestables et font partie de notre  histoire", a-t-il affirmé, estimant, cependant, qu'il ne fallait pas  s'"enferrer" dans ce passé mais "construire un avenir commun et une  espérance".   
 
La France et l'Algérie ont un intérêt commun
A propos de la lutte antiterroriste au Sahel, le président français a  souligné que "la France et l'Algérie ont un intérêt commun, celui de la  stabilité de la région et la lutte contre les groupes terroristes, qui ont  frappé et meurtri à plusieurs reprises nos deux pays".
Il a ajouté attendre "une coopération totale de tous ceux qui partagent  l'objectif d'une paix durable au Mali" et "j'attends beaucoup de l'Algérie  dans ce domaine". 
Au sujet du drame de la migration et son lot de victimes, le chef d'Etat  français a évoqué une "responsabilité partagée" entre l'Europe et  l'Afrique, observant que la réponse qui doit être apportée est multiple.  "Elle est sécuritaire sans aucun doute mais elle est également politique,  comme en Libye où  les trafiquants profitent de l'instabilité du pays pour prospérer", a-t-il précisé.    
"Il s'agit de travailler sur le long terme sur les raisons qui poussent ces populations à quitter leurs pays et risquer leur vie", a-t-il ajouté. A une question sur la crise libyenne, Macron, après avoir rappelé que la France et l'Algérie soutiennent "pleinement" la médiation des Nations unies, a indiqué qu'ils faut à présent convaincre l'ensemble des acteurs que la seule solution pour résoudre la crise libyenne est politique",  soulignant que "l'Algérie joue un rôle important sur ce dossier en animant avec la Tunisie  et l'Egypte un groupe de travail dont l'objectif est de  jouer un rôle constructif et de soutien à la médiation de l'ONU".  
Khadidja M.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Industrie des vhicules : Publication au JO du dcret excutif sur le cahier des charges
 
Signé le 28 novembre 2017 par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, le décret exécutif relatif aux conditions et modalités d'exercice de ...
Voir détail
   
Coopration Algro-Belge : La compagnie arienne TUI Fly plus proche de ses clients algriens
 
Dans la perspective de se rapprocher davantage des voyageurs algériens,  la compagnie aérienne belge TUI Fly vient de signer un accord de collaboration avec le ...
Voir détail
   
Lutte contre le commerce parallle sur internet : C'est l'objectif du projet de loi du E-commerce
 
Lors de la présentation du projet de loi sur le commerce électronique devant la Commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, ...
Voir détail
   
Dans la dynamique de la visite du prsident Macron, hier, Alger : Tenue du CIHN aujourd'hui Paris
 
La réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) prévue ce jeudi à Paris sous la coprésidence des deux Premiers ministres, intervient ...
Voir détail
   
Projets de loi relatifs aux comptences du Conseil d'Etat la Poste et les TIC : La prsentation aura lieu dimanche prochain
 
L'Assemblée populaire nationale (APN) reprendra dimanche prochain ses travaux, en séances plénières consacrées à la présentation ...
Voir détail
   
Algrie-Guine : Dix accords signs au cours de la commission mixte
 
Les travaux de la 3ème session de la Commission mixte algéro-guinéenne ont pris fin mardi soir par la signature de dix accords de coopération et ...
Voir détail
   
Durant les 9 premiers mois de 2017 : Des investisseurs de 25 nationalits ont dpos des projets
 
Dans la perspective de relance de son économie, l'Algérie a également réussi à diversifier ses partenaires a indiqué, hier, le directeur ...
Voir détail
   
Sur les 7 premiers mois de 2017 : Une rgression de plus de 65% du dficit budgtaire
 
Le déficit du Trésor a reculé de plus de 65%, sur les sept premiers moi de l'année en cours, son déficit s'est établi à 734,6 ...
Voir détail
   
L'Algrie, l'Afrique et le Nepad : La vocation algrienne inscrite dans l'histoire
 
La vocation africaine de l'Algérie est inscrite dans se géographie et dans son histoire Dans se géographie, car de par sa position de carrefour et de trait ...
Voir détail
   
 
 
Malgr Wall Street : Les Bourses europennes achvent la semaine en ordre dispers
Au cours de l'anne 2017 : L'industrie nationale a battu de l'aile
Journe internationale des migrants, le 18 dcembre : "Migrations sans danger dans un monde qui bouge"
Ain Tmouchent : 4 000 logements tous programmes confondus rservs la wilaya
Pourquoi plus rien ne dmarre ?
 
 
 
Pourquoi plus rien ne dmarre ?
On parle du modèle algérien de lutte contre le terrorisme, mais le terrorisme est encore là. Sa capacité de nocivité s'est beaucoup amoindrie, ...
   
  Lire la suite
 
 
Conqurir les marchs mondiaux
 
Dans un climat politique, social et économique aisément appréhendable, le gouvernement ne s'y trompe pas, qui, au-delà ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous