Lundi 18-12-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Industrie des vhicules : Publication au JO du dcret excutif sur le cahier des charges
 
 
Mise à jour : 07-12-2017
 
Signé le 28 novembre 2017 par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, le décret exécutif relatif aux conditions et modalités d'exercice de l'activité de production et de montage de véhicules a été publié dans le Journal officiel no 68.
Ce texte définit l'activité de production ou de montage de véhicules par la fabrication de véhicules à partir de collections, composants, parties et pièces importés auprès d'un ou de plusieurs fournisseurs en un seul lot ou en lots séparés, formant un nécessaire complet d'assemblage par adjonction à des expéditions antérieures ou futures et/ou à un complément fabriqué par l'entreprise pour elle-même, ou par voie de sous-traitance ou d'acquisition auprès de producteurs locaux.
L'investisseur, note le décret exécutif, est toute entité de droit algérien créée entre une partie algérienne et un partenaire étranger, tandis que le constructeur est tout fabricant de véhicules automobiles associé à travers une prise de participation dans le capital social de l'entité de droit algérien, détenteur de marques de renommée mondiale et disposant de sites de production dans, au moins, deux pays.
Concernant l'intégration, il s'agit des activités réalisées en Algérie concourant à la production automobile soit en usine, soit par la  sous-traitance locale et à l'exportation de pièces automobiles en résultant.
L'activité de production et de montage de véhicules est ouverte aux opérateurs constitués sous la forme de sociétés commerciales attestant d'un minimum de trois (3) années d'expérience dans le secteur automobile et titulaires d'un agrément définitif de concessionnaire automobile délivré par le ministère de l'Industrie. L'exercice de l'activité de production et de montage de véhicules est conditionné par la souscription au cahier des charges annexé à ce décret.
Par ailleurs, ce texte législatif définit la procédure d'obtention de l'autorisation provisoire délivrée par le ministère de l'Industrie (types de véhicules à produire, le cahier des charges signé par la personne dûment  habilitée, décision du Conseil national de l'investissement, contrat de licence de production du constructeur-partenaire et d'utilisation de la marque dont l'étendue des droits couvre l'exportation, l'engagement du constructeur partenaire pour la non-concurrence et le soutien à  l'exportation,l'engagement du constructeur partenaire portant sur la vente de collections  et autres de la société de projet, au même prix sortie-usine que celui appliqué à ses propres unités, usines et filiales...).
L'autorisation provisoire est délivrée par le ministère de l'Industrie dans un délai n'excédant pas les quinze (15) jours ouvrables qui suivent la date de délivrance du récépissé de dépôt.
Selon le décret, l'autorisation provisoire permet au postulant de s'inscrire au registre du commerce et d'accomplir les démarches pour la réalisation de son investissement, mais elle ne constitue pas une autorisation d'exercice de l'activité ni d'exploitation. La durée de validité de cette autorisation provisoire est fixée pour une période n'excédant pas deux années à partir de la date de sa délivrance.
En outre, l'exercice effectif de l'activité de production et de montage de  véhicules est conditionné par l'obtention de l'agrément définitif dont le  dossier requis est également déterminé par ce texte (demande d'obtention de  l'agrément définitif, documents attestant l'existence des infrastructures et des équipements nécessaires à la production et au montage de véhicules, documents relatifs à la qualification du personnel, documents relatifs au programme de qualification des sous-traitants locaux et d'accompagnement des nouveaux  investisseurs sous-traitants, liste des équipementiers du constructeur qui  accompagnent le projet par des investissements en Algérie...).
L'agrément définitif est délivré par le ministère de l'Industrie dans un délai n'excédant pas un (1) mois à compter de la date de dépôt de la  demande.
Par ailleurs, le même texte mentionne que les projets entrés en production avant la publication de ce décret, disposent d'un délai de douze (12) mois pour leur mise en conformité avec les dispositions qu'il prévoit.
Cependant, les dispositions de ce nouveau décret ne sont pas applicables  aux opérateurs de production de véhicules auxquels sont associés des établissements publics à caractère industriel et commercial du ministère de la Défense nationale. Dans l'annexe accompagnant le décret, il est stipulé, entre autres, que le bénéfice des avantages liés à l'investissement et au régime fiscal préférentiel prévus pour les collections destinées aux industries de  montage et à celles dites CKD, est subordonné au respect des taux d'intégration.
Dans ce sens, la société de production et de montage s'engage à atteindre un taux d'intégration minimum de 15% après la troisième année d'activité, à  compter de la publication du cahier des charges, et de 40% à 60% après la cinquième année, et à respecter le détail des taux d'intégration  progressifs par catégorie lequel est fixé par arrêté conjoint des ministres chargés des Finances et de l'Industrie et des mines. L'annexe de ce décret porte également sur les obligations de sécurité et environnementales, la compétitivité des véhicules par rapport aux produits  importés du même modèle, les exportations, la disponibilité des pièces de rechange et des accessoires...).  
N. M.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Coopration Algro-Belge : La compagnie arienne TUI Fly plus proche de ses clients algriens
 
Dans la perspective de se rapprocher davantage des voyageurs algériens,  la compagnie aérienne belge TUI Fly vient de signer un accord de collaboration avec le ...
Voir détail
   
Lutte contre le commerce parallle sur internet : C'est l'objectif du projet de loi du E-commerce
 
Lors de la présentation du projet de loi sur le commerce électronique devant la Commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, ...
Voir détail
   
Dans la dynamique de la visite du prsident Macron, hier, Alger : Tenue du CIHN aujourd'hui Paris
 
La réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) prévue ce jeudi à Paris sous la coprésidence des deux Premiers ministres, intervient ...
Voir détail
   
Projets de loi relatifs aux comptences du Conseil d'Etat la Poste et les TIC : La prsentation aura lieu dimanche prochain
 
L'Assemblée populaire nationale (APN) reprendra dimanche prochain ses travaux, en séances plénières consacrées à la présentation ...
Voir détail
   
Algrie-Guine : Dix accords signs au cours de la commission mixte
 
Les travaux de la 3ème session de la Commission mixte algéro-guinéenne ont pris fin mardi soir par la signature de dix accords de coopération et ...
Voir détail
   
Durant les 9 premiers mois de 2017 : Des investisseurs de 25 nationalits ont dpos des projets
 
Dans la perspective de relance de son économie, l'Algérie a également réussi à diversifier ses partenaires a indiqué, hier, le directeur ...
Voir détail
   
Algrie-France Macron plaide pour un nouveau rapport avec l'Algrie
 
A l'invitation du  président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le  président français, Emmanuel Macron, a entamé mercredi une ...
Voir détail
   
Sur les 7 premiers mois de 2017 : Une rgression de plus de 65% du dficit budgtaire
 
Le déficit du Trésor a reculé de plus de 65%, sur les sept premiers moi de l'année en cours, son déficit s'est établi à 734,6 ...
Voir détail
   
L'Algrie, l'Afrique et le Nepad : La vocation algrienne inscrite dans l'histoire
 
La vocation africaine de l'Algérie est inscrite dans se géographie et dans son histoire Dans se géographie, car de par sa position de carrefour et de trait ...
Voir détail
   
 
 
Malgr Wall Street : Les Bourses europennes achvent la semaine en ordre dispers
Au cours de l'anne 2017 : L'industrie nationale a battu de l'aile
Journe internationale des migrants, le 18 dcembre : "Migrations sans danger dans un monde qui bouge"
Ain Tmouchent : 4 000 logements tous programmes confondus rservs la wilaya
Pourquoi plus rien ne dmarre ?
 
 
 
Pourquoi plus rien ne dmarre ?
On parle du modèle algérien de lutte contre le terrorisme, mais le terrorisme est encore là. Sa capacité de nocivité s'est beaucoup amoindrie, ...
   
  Lire la suite
 
 
Conqurir les marchs mondiaux
 
Dans un climat politique, social et économique aisément appréhendable, le gouvernement ne s'y trompe pas, qui, au-delà ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous