Mardi 26-09-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
Tunisie : Le parlement approuve le remaniement ministriel
 
 
Mise à jour : 13-09-2017
 
L'Assemblée des représentants du peuple (ARP) de Tunisie a approuvé, tard dans la soirée de lundi, le remaniement ministériel partiel dont 13 ministres et 7 secrétaires d'Etat proposé par le chef du gouvernement Youssef Chahed.
Chaque membre de ce remaniement, ayant été voté chacun à part par les députés présents au siège de l'ARP, était dans l'obligation de jouir d'une majorité absolue, soit 109 voix. Mis à part le secrétaire d'Etat aux Transports (125 voix), tous les autres membres de cette composition ont bénéficié d'au moins 133 voix favorables, tandis que les deux ministres de la Défense et des Finances ont eu la confiance la plus remarquable avec 153 voix favorables, chacun.
 
Mettre l'accent sur les priorités
Le chef du gouvernement Youssef Chahed a souligné, dans sa réponse aux interventions des députés, lors de la plénière sur le vote de confiance aux nouveaux membres de son cabinet, qu'il a exercé ses prérogatives constitutionnelles dans le remaniement ministériel sans "calculs politiques". Il a justifié ce remaniement notamment par les vacances dans trois ministères (éducation, finances et développement et investissement) et la réponse aux critiques formulées précédemment par les députés sur le rendement de certains départements. "Je me suis attelé à restructurer le gouvernement en mettant l'accent sur les priorités, redonnant un nouveau souffle au cabinet ministériel et en conservant l'esprit de l'union nationale formulée par le pacte de Carthage", a-t-il affirmé. Il a souligné que "l'action du gouvernement dépasse les personnes, attestée par le programme étalée jusqu'à 2020", tout en rappelant les mesures prises pour relever le taux de croissance en réactivant les moteurs de la relance (exportations, tourisme, phosphates) et en introduisant des réformes. Répondant aux interrogations sur la lutte contre la corruption, Youssef Chahed a indiqué que son gouvernement "n'a pas lancé des slogans mais a très vite agit", réaffirmant la détermination du gouvernement à poursuivre cette bataille en soumettant au parlement plusieurs projets de loi avant la fin de l'année portant sur les transactions publiques et l'administration électronique.
Il a fait état également de la création d'une commission sur l'exploitation des ressources naturelles qui sera présidée par une personnalité nationale et dont l'annonce sera faite la semaine prochaine. "La bataille que nous livrons sur plus d'un front exige la détermination et la persévérance ainsi que des sacrifices partagées entre tous les partenaires, les partis et les organisation", a-t-il ajouté. Le chef du gouvernement tunisien a appelé à ce propos les partis et organisations nationales à s'entendre sur un calendrier pour la mise en œuvre des réformes, sur la base d'un processus concerté. Pour se faire, il a sollicité le soutien politique au gouvernement dans la mise en œuvre de ces réformes et la sensibilisation du peuple à ce sujet. "La feuille de route vers les réformes s'est basée sur la relance de l'économie à travers les réformes et un programme d'investissements ambitieux accompagnés par des politiques sociales", a-t-il affirmé. Il a estimé, à cet égard, que la réalisation de la croissance "exige une stabilité politique, une paix sociale et une unité nationale". Chahed a annoncé, par ailleurs, que le gouvernement a mis en place un plan de réformes détaillées en collaboration avec des experts soumis mardi dernier aux partis et organisations nationales pour l'enrichir. "Le plan de réformes exige une vision complémentaire et il importe de ce fait que les lois des finances des trois prochaines années englobent toutes les lois de réformes", a-t-il fait valoir.
A propos de la monnaie, le chef du gouvernement a indiqué que son gouvernement s'attèle à trouver une solution à la crise du dinar "dont les prémices positifs se feront sentir dans les prochains mois".
 
La Tunisie a besoin d'unifier ses rangs 
Pour sa part le président de l'Assemblée des représentants du peuple tunisiennes (ARP), Mohamed Ennaceur, a indiqué que son pays a besoin aujourd'hui d'unifier ses rangs et ses forces pour relever les défis, et réaliser les réformes qu'elle ambitionne, à l'ouverture de la plénière consacrée au vote de confiance aux membres du gouvernement, proposés lors du dernier remaniement ministériel. 
 L'unité nationale ne peut avoir lieu que sur la base d'un consensus autour des objectifs et des moyens garantissant la réussite, ainsi que d'une contribution solidaire de l'ensemble des Tunisiens à l'effort et au sacrifice, a affirmé le chef du perchoir. Le pays a besoin de signaux d'espoir pour se rassurer sur l'avenir collectif et individuel, a-t-il dit, ajoutant qu'il est de la responsabilité du gouvernement, au cours de cette étape, de donner de l'espoir à l'ensemble des Tunisiens. 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Cacophonie sur les donnes officielles : Quelle est la ralit de la sphre informelle en Algrie
Alstom-Siemens : Les discussions en cours sur un rapprochement
Transport ferroviaire : Le DG de la SNTF dvoile les dfis de l'entreprise
Japon : La BoJ maintient sa politique, dissension au conseil
Conseil de la Nation : Le Premier ministre prsente le plan d'action du gouvernement
 
 
 
L'radication des ides et des hommes, ...
"Bouger ", ce n'est pas fatalement tenter de faire la révolution, mais cela contribue à intéresser les populations à la " chose " ...
   
  Lire la suite
 
 
Les rformes exiges par le Prsident Bouteflika sont les ...
 
Une fois de plus, le programme politique du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika est mis en exergue à la fois par le ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous