Dimanche 20-08-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
Aprs cinq jours de blocage au large de la Tunisie : Le C-Star repart sans accepter l'aide d'une ONG
 
 
Mise à jour : 13-08-2017
 
Le C-Star, un navire affrété par des militants anti-migrants en Méditerranée à nouveau à l'arrêt vendredi, est reparti par ses propres moyens, sans accepter l'aide d'une ONG qui a affirmé avoir été chargée de lui porter assistance.
Un porte-parole des militants du C-Star a expliqué que le bateau, tout juste reparti après cinq jours de blocage en face de la Tunisie, avait simplement arrêté ses moteurs pour résoudre un problème technique, ce qui a provoqué une procédure d'information des bateaux navigant dans les environs mais sans appel à l'aide. Il n'a pas été possible de joindre les gardes-côtes italiens pour confirmer s'ils avaient bel et bien demandé au navire de Sea-Eye, une ONG allemande, d'aller proposer son aide.
Le président de Sea-Eye, Michael Buschheuer, a assuré sur Facebook avoir été informé des difficultés du "navire nazi" et a souligné que l'aide aux personnes en détresse était un devoir pour tous les navigateurs, "indépendamment de leur origine, couleur de peau, religion ou convictions".
Le Sea-Eye s'est dérouté en direction du C-Star, mais lors d'un contact radio, le second a assuré ne pas avoir besoin d'aide et le premier a donc repris sa route.
Bloqués depuis dimanche au large de la Tunisie, où des pêcheurs et un puissant syndicat s'opposaient à leur ravitaillement, les militants du C-Star étaient sortis jeudi soir de leur silence. "Notre bateau à été ravitaillé, tout va bien, il retourne sur zone", a lancé Clément Galand, militant français à bord, dans un message à l'AFP dans la nuit de jeudi à vendredi.
 
Disparu des radars 
Mais en début de matinée, le C-Star a mis ses moteurs à l'arrêt le temps de régler "un problème technique mineur" dans la perspective de navigation proche d'autres embarcations dans la zone de secours au large de la Libye. Le problème a été réglé directement à bord et le navire est reparti, a précisé M. Galand vendredi soir. 
Dans le même temps, le C-Star, disparu des radars depuis mercredi, est réapparu sur les sites de suivi du trafic maritime, qui le montraient navigant au large de Zouara, dans l'ouest de la Libye.
Le C-Star, un navire de 40 mètres qui bat pavillon mongol, a été loué à Djibouti par le groupe d'extrême droite français "Génération identitaire".
Il a rencontré des difficultés avec les autorités au canal de Suez en Egypte et lors d'un premier ravitaillement à Chypre, où il a été soupçonné d'aide à l'immigration clandestine quand des membres d'équipage ont demandé l'asile. A bord, des militants allemands, français, italien et autrichien, financés grâce à appel aux dons sur internet qui a récolté plus de 212.000 dollars (180.000 euros) depuis mi-mai, entendent s'assurer que les migrants secourus dans les eaux internationales au large de la Libye soient reconduits en Afrique. 
La semaine dernière, ils ont appelé deux navires d'ONG présents au large de la Libye à quitter la zone. "Vous agissez comme un facteur incitatif pour les trafiquants d'êtres humains", ont-ils dénoncé par radio. Un message similaire à celui transmis jeudi par la marine libyenne, qui a interdit tout navire étranger non autorisé dans une zone de recherches et de secours au large de ses côtes.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Libye : Haftar attendu Moscou
 
L'homme fort de l'Est libyen, Khalifa Haftar, été attendu à Moscou hier, pour discuter d'une "éventuelle rencontre" avec son rival ...
Voir détail
   
 
 
l'horizon 2019 : Youcef Yousfi veut faire de l'Algrie un pays mergent
cause de Trump et de la BCE : Les Bourses europennes en baisse
Bordj-Bou-Arreridj : Le nouveau wali dvoile son tableau de bord pour une action publique plus efficace
Assurance des catastrophes naturelles : Fixation des tarifs applicables en la matire dans le JO
Attentats en Espagne Le Royaume pleure ses victimes
 
 
 
Transition sans transaction
Normalement, une élection clôture une fin de transition et ne l'ouvre pas. Alors, sommes-nous dans une phase de transition qui poursuit son processus ...
   
  Lire la suite
 
 
Un large champ ouvert la coopration avec les pays du Sud
 
Depuis de nombreuses années, l'Algérie œuvre dans le sens du raffermissement des relations commerciales avec certains pays en ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous