Lundi 28-09-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
AI exige du Maroc l'abandon des poursuites injustifies contre Ibrahim Amrikli
 
 
Mise à jour : 28-09-2020
 
L'organisation Amnesty international a exigé, pour la seconde fois en moins d'un mois, des autorités d'occupation marocaines l'abandon immédiat des poursuites "injustifiées" à l'encontre du journaliste Ibrahim Amrikli. "Les autorités marocaines doivent immédiatement abandonner les poursuites injustifiées lancées contre le journaliste citoyen Ibrahim Amrikli", a souligné l'Organisation dans un communiqué, estimant que "les circonstances de l'arrestation d'Ibrahim Amrikli, de son interrogatoire et de sa mise en accusation semblent indiquer qu'il a été pris pour cible en raison de son travail de journaliste engagé et de militant en faveur des droits humains". Membre de la Fondation Nushatta créée en 2013, une organisation de jeunesse sahraouie qui effectue un suivi de la situation des droits humains dans le Sahara occidental, Ibrahim Amrikli a couvert des manifestations et a également travaillé sur des documentaires, tels qu'un reportage consacré à la mine de phosphate de Bou Craa, dans le Sahara occidental, a rappelé Amnesty International. Le procureur près le tribunal de première instance à El-Ayoun occupée a accusé, le 17 mai dernier, le journaliste sahraoui Amrikli d'avoir enfreint la réglementation relative à l'état d'urgence sanitaire, en vertu du décret-loi sur l'urgence sanitaire adopté en mars 2020, et "d'outrage à fonctionnaires publics", au titre de l'article 263 du Code pénal.
Lors de sa 1ère audience tenue le 7 septembre, le tribunal de première instance d'El-Ayoun a décidé de renvoyer le procès au 28 du même mois, soit lundi prochain. Amnesty a indiqué qu'Ibrahim a été arrêté par quatre policiers dans la ville d'El-Ayoun occupée, qui l'ont conduit de force à monter dans un véhicule de police, sous prétexte d'avoir violé l'état d'urgence imposé du fait de la propagation du "Coronavirus". Le journaliste a été arrêté "alors qu'il avait sur lui une autorisation de circuler" et "avait subi même de mauvais traitements lors de sa mise en détention au siège de police". Le rapport d'Amnesty International a également évoqué le cas d'arrestation du journaliste sahraoui Essabi Yahdih, fondateur de l'organe médiatique Algargarat, le 1er juillet 2020 dans la ville d'El-Ayoun occupée, affirmant qu'il avait lui aussi été arrêté en raison de ses activités médiatiques. L'occupant marocain se livre, de façon systématique, à divers types d'harcèlement à l'encontre de journalistes sahraouis, impose un blocus sur toute la région et interdit même aux délégations de s'y rendre.
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Selon Abdelmalek Alaoui Covid-19 au Maroc : on ne pourra pas se contenter de rponses de circonstance
 
Rattrapé par la crise sanitaire, le Maroc, qui avait jusque-là fait preuve d’une gestion exemplaire de la pandémie, s’attend à une ...
Voir détail
   
 
 
Pathologies : L'OMS voque ces maladies qui s'aggravent aprs le Covid-19
Sofiane Djilali, prsident de Jil Jadid : "La nouvelle Constitution intronisera les fondements d'un vrai Etat de droit"
"Dsordre, dbcle, rbellion": Boris Johnson jug par les siens
Attaque Paris : Youssef, le " deuxime suspect ", mis hors de cause, raconte comment il a tent d'arrter l'assaillant
Au Liban L'incertitude son paroxysme aprs l'chec former un gouvernement
 
 
 
Start-up, projets innovants et ...

Le décret exécutif portant création du Comité national de labélisation des "Start-up", des "Projets innovants" et des ...

   
  Lire la suite
 
 
Pour une socit civile active sur le terrain
 
Partant du fait que le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune est décidé plus que jamais à rendre ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous