Lundi 19-02-2018
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Reconstruction de l'Irak : Appels financer le chantier titanesque
 
 
Mise à jour : 13-02-2018
 
Une conférence internationale s'est ouverte lundi à Koweït avec des appels à financer le chantier titanesque de la reconstruction de l'Irak, meurtri par trois années d'occupation jihadiste.
 
Pendant trois jours, des centaines de responsables politiques, d'ONG et de représentants du secteur privé sont attendus à cette conférence, au cours de laquelle les responsables irakiens espèrent collecter des milliards de dollars d'aide.
Ravagé depuis les années 1980 par les guerres à répétition et un long embargo, notamment après l'invasion du Koweït en 1990, l'Irak a annoncé il y a deux mois la "fin" d'une nouvelle guerre, cette fois contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), qui s'étaient emparés d'un tiers du pays à partir de 2014, menaçant son existence même.
Mais la reconstruction du pays, deuxième producteur de pétrole de l'Opep, sera longue et coûtera 100 milliards de dollars, avait estimé le Premier ministre Haider al-Abadi au Forum économique mondial de Davos fin janvier. Lundi matin, lors d'une réunion d'experts de haut niveau, des responsables ont confirmé que le pays avait besoin d'investissements colossaux pour rétablir les services de base dans plusieurs provinces. "Nous avons lancé des programmes de reconstruction (...) mais ce que nous avons accompli est inférieur à 1% de ce dont l'Irak a besoin", a déclaré Mustafa al-Hiti, président du fonds de reconstruction pour les zones touchées par les combats contre l'EI. "Plus de 138.000 maisons sont endommagées, dont la moitié sont complètement détruites", a-t-il souligné, ajoutant que plus de 2,5 millions d'Irakiens étaient toujours déplacés.
Lundi, la conférence devait donner la parole aux experts et aux ONG, notamment autour de la situation humanitaire du pays. Le deuxième jour sera dédié au secteur privé et le troisième (mercredi) à l'annonce par les Etats participants du montant de leurs contributions financières.
Selon le vice-ministre koweïtien des Affaires étrangères, Khaled al-Jarallah, plus de 2.000 entreprises et hommes d'affaires sont attendus à cette conférence.
 
22 milliards de dollars nécessaires de façon urgente
à l'ouverture de la conférence, le ministre irakien de la Planification, Salmane al-Joumeili, a déclaré "nous estimons que les besoins totaux de reconstruction en Irak s'élèvent à 88,2 milliards de dollars (71,9 milliards d'euros)".
Ces fonds "serviront d'abord à réhabiliter les personnes déplacées et reconstruire les services publics", a-t-il ensuite précisé à l'AFP.
Selon Qusai Abdelfattah, directeur général au sein du ministère de la Planification, 22 milliards de dollars de ces fonds sont nécessaires de façon urgente, et le reste à moyen terme.
 
Retour des déplacés 
Outre les destructions matérielles, l'Irak fait face à une grave crise humanitaire, avec 2,5 millions de déplacés. La conférence de Koweït doit ainsi permettre de financer leur retour "volontaire", estime le Haut Commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (HCR).
"Si les combats à grande échelle sont terminés (...), les stigmates demeurent dans tout le pays: les villes ont été durement endommagées, les communautés ont été disséminées et une génération d'enfants risque d'être perdue", a rappelé Bruno Geddo, représentant de cette organisation en Irak.
L'Unicef et ONU-Habitat ont pour leur part appelé à des investissements urgents pour restaurer les infrastructures et les services de base à destination des familles irakiennes.
"La violence (...) a détruit la vie de millions de personnes, laissant un enfant sur quatre dans la pauvreté", ont-elles insisté, alors que la moitié des écoles ont besoin de réparations et que plus de 3 millions d'enfants ont vu leur éducation interrompue.
Dès lundi, des ONG - en majorité koweïtiennes - ont annoncé une levée de fonds pour soutenir les opérations humanitaires de plus de 330 millions de dollars, dont 130 du Comité international de la Croix-Rouge.
Mardi, la conférence fera une large place au secteur privé, tandis que le troisième jour sera consacré à l'annonce par les Etats participants du montant de leurs contributions financières.
Avant de rejoindre Koweït, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est arrivé lundi à Bagdad pour assurer les responsables irakiens du "soutien de la France". 
"Nous serons toujours au rendez-vous. Nous l'avons été dans la participation à la coalition (internationale antijihadistes), nous le serons aussi dans la phase de reconstruction", a affirmé le chef de la diplomatie française, qui participera mardi à une réunion de cette coalition à Koweït, en présence de son homologue américain Rex Tillerson.
Nawel Z.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Crash de l'An-148 en Russie : Pas d'explosion en vol, selon le Comit d'enqute
 
Le Comité d'enquête de Russie a établi que l'avion de ligne Antonov An-148, qui s'était écrasé dimanche en banlieue de Moscou, ...
Voir détail
   
"World Government Summit" Duba : La France courtise les investisseurs en vantant sa "transformation"
 
Le Premier ministre français Edouard Philippe a vanté dimanche à Dubaï la "grande transformation" à l'œuvre selon lui en France, ...
Voir détail
   
 
 
Selon un analyste financier: "En avril-mai, le bitcoin va voluer autour des 1 000 dollars"
France : Le chmage passe sous les 9% fin 2017
Projet de Loi de rglement budgtaire 2015 : Raouya prsente le texte en plnire
Royaume-Uni : L'Ukip plonge dans une nouvelle crise
La famille Nemmar de Chlef: L'histoire se souviendra de ses 12 martyrs
 
 
 
Quels lments de victoire pour des ...
Il  est de coutume qu'après chaque affrontement militaire,   de s'interroger dans le sens de savoir qui en est sorti vainqueur et quels faits accomplis vont ...
   
  Lire la suite
 
 
Acclrer les rformes, principes essentiels
 
Le développement durable engage le gouvernement à ne laisser aucun secteur sur le bord de la route. Un élément essentiel de ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous