Dimanche 23-07-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Medvedev affirme: ''L'incident Idlib est une provocation planifie''
 
 
Mise à jour : 20-04-2017
 
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a qualifié la frappe américaine contre la base syrienne d'"acte d'agression militaire" et de "provocation planifiée", tout en soulignant que de telles actions nuisaient au règlement pacifique de la crise syrienne.
La frappe américaine contre la base syrienne à Idlib constitue un "acte d'agression militaire" visant en premier lieu à nuire au règlement pacifique du conflit au Proche-Orient, selon le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.
" Tout ce qui s'est passé ces derniers temps en Syrie, y compris l'attaque militaire des États-Unis, ne facilite pas le règlement de la crise actuelle. Que s'est-il donc passé dans la province d'Idlib? Forcément, il s'agit d'une grande provocation bien élaborée, qui a déjà porté ses fruits, y compris semble-t-il à l'administration américaine ", a déclaré le Premier ministre devant les députés de la Douma (Chambre basse du parlement russe). " Au regard du droit international, tout ce qu'ont fait les États-Unis constitue sans aucun doute un acte d'agression militaire ", a tenu à souligner M. Medvedev.
Le Premier ministre russe a, par ailleurs, indiqué que l'escalade du conflit dans la région pourrait provoquer la destruction de l'État syrien et paver la voie à une victoire du terrorisme.
Les frappes américaines en Syrie ont laissé les mains libres aux terroristes, a déclaré M. Medvedev.
" Que va-t-il arriver? Nous ne le savons pas. Mais je sais exactement qui a bénéficié de cet acte d'agression. Qui? Daech! Parce que dans ce cas, cette décision (de porter des frappes contre la Syrie) leur a laissé les mains libres ", a déclaré Dmitri Medvedev.
Selon le Premier ministre, Washington lutte contre le pouvoir politique en Syrie et non contre le terrorisme.
" Que voyons-nous? La première action mise en œuvre par la nouvelle administration américaine sur la direction syrienne, c'est une frappe contre les forces gouvernementales. Autrement dit, la lutte est lancée non contre les terroristes, mais contre les autorités politiques syriennes. Que cela plaise ou non aux Américains, c'est le pouvoir politique, mieux encore, c'est le pouvoir politique légal que nous devons tous prendre en considération ", a ajouté le Premier ministre.
La frappe américaine contre la base syrienne à Idlib constitue un "acte d'agression militaire" visant en premier lieu à nuire au règlement pacifique du conflit au Proche-Orient, selon le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.
Dmitri Medvedev a indiqué que l'escalade du conflit dans la région pourrait provoquer la destruction de l'État syrien.
" Mais il est évident que l'escalade de violence ne fera qu'entraîner la destruction de l'État syrien, son morcèlement et la victoire, au moins partielle, des terroristes ", a conclu le chef du gouvernement.
Les États-Unis ont effectué, dans la nuit du 6 au 7 avril, une frappe de missiles contre la Syrie, accusant le gouvernement de Bachar el-Assad d'avoir eu recours à des armes chimiques à Khan Cheikhoun, où, selon des sources locales proches de l'opposition, une attaque aurait fait 80 morts et 200 blessés. La Russie a critiqué la démarche de Washington et a réclamé des preuves de l'implication de Damas dans cette attaque présumée.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Sur la tenue d'lections lgislatives : Le Parlement britannique vote
 
Les députés britanniques ont voté mercredi sur la tenue d'élections législatives anticipées le 8 juin, élections demandées ...
Voir détail
   
Croissance mondiale : Le FMI optimiste court terme, s'inquite du protectionnisme
 
Le Fonds monétaire international (FMI) a revu en légère hausse mardi sa prévision de croissance mondiale pour 2017, au vu du regain de confiance des ...
Voir détail
   
 
 
Rassures par la BCE : Les Bourses europennes freines par un euro fort
Prix du brut : Le ptrole termine en baisse, hsitations avant l'Opep
Sur un plongeon des bnfices : Le P-DG de GE quitte ses fonctions
Nigeria : L'arme blme une erreur de "marquage" aprs un bombardement
Brexit : L'UE demande des "clarifications" pour avancer dans les ngociations
 
 
 
Transition sans transaction
Normalement, une élection clôture une fin de transition et ne l'ouvre pas. Alors, sommes-nous dans une phase de transition qui poursuit son processus ...
   
  Lire la suite
 
 
Une Algrie riche de ses diversit et volontairement ...
 
Depuis avril 1999, l'Algérie a relevé beaucoup de défis cruciaux et pour mesurer la portée des accomplissements ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous