Lundi 25-09-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Finance  
 
 
 
Avant les rsultats d'entreprises : Les Bourses europennes en lgre hausse
 
 
Mise à jour : 16-07-2017
 
Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse jeudi, les marchés continuant de reprendre des couleurs alors que s'amorce la saison des publications de résultats d'entreprises.
Les marchés se reprennent, portés par la perspective d'une normalisation plus lente qu'attendu de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).
La présidente de la Fed Janet Yellen a en effet confirmé mercredi la perspective d'un resserrement monétaire progressif, tout en restant floue sur le calendrier, une prudence saluée par les investisseurs.
"Le marché semble vouloir se reprendre un peu techniquement, et repartir sensiblement à la hausse, même si les volumes commencent à être un peu étroits, comme aujourd'hui" à Paris, explique Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.
Du côté des indicateurs, la journée a été relativement animée, avec notamment les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis. Celles-ci ont baissé un peu moins qu'attendu, mais le chiffre de la semaine précédente a été révisé à la hausse. Par ailleurs, les prix à la production ont légèrement augmenté en juin, à la surprise des analystes.
 
L'Eurostoxx 50 a pris 0,36%
La Bourse de Paris a fini bien orientée (+0,25%),
L'indice CAC 40 a pris 13,27 points, à 5.235,40 points. La veille, il avait fini en progression de 1,59%.
Casino a grimpé de 3,63% à 54,29 euros.
ArcelorMittal a fini en tête du CAC 40 avec une hausse de 2,28% à 21,72 euros. Altran a progressé de 4,33% à 15,19 euros. TechnipFMC a perdu 1,96% à 23,75 euros. Air France a monté de 2,10% à 13,12 euros. Alstom a gagné 2,71% à 31,62 euros. Société Générale a pris 0,96% à 49,60 euros, et BNP Paribas 1,41% à 66,92 euros. Beneteau a gagné 2,50% à 15,38 euros. La Bourse de Londres a fini stable (-0,05%), entravée par les matières premières mais soutenue par les valeurs financières.
L'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 3,49 points pour clôturer à 7.413.44 points. Après la forte hausse de mercredi, l'indice a été freiné par la baisse des valeurs minières due au repli de certains cours des métaux. Rio Tinto a perdu 0,96% à 3.420 pence. Anglo American a reculé de 0,27% à 1.094 pence. RBS a grimpé de 2,11% à 256,80 pence. Marks and Spencer a remonté de 3,42% à 327 pence. Burberry a pris 2,39% à 1.669 pence. AstraZeneca a chuté de 3,45% à 5.013 pence. BP affichant a perdu 0,84% à 446,85 pence. Royal Dutch Shell (action "B") a reculé de 0,84% à 2.074,50 pence.
A la Bourse de Francfort, l'indice vedette Dax, qui avait grimpé de plus de 1,5% mercredi, a terminé en légère hausse de 0,12% à 12.641,33 points. Le MDax des valeurs moyennes s'est mieux débrouillé, progressant de 0,52% à 25.078,55 points.
Commerzbank a gagné 2,69% à 11,27 euros. Daimler a perdu 0,47% à 65,15 euros. Siemens a reculé de 1,87% à 120,50 euros.  La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse de 0,70%, l'indice Bel-20 des principales valeurs s'établissant à 3.894,58 points. Parmi les 16 valeurs en hausse, le groupe de métallurgie Umicore enregistre la meilleure performance en prenant 3,68% à 64,74 euros. Le groupe de technologies Galapagos a perdu 1,49% à 66,60 euros. La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative. L'indice SMI des valeurs vedettes a clôturé à 9.003,57 points, en repli de 0,13%. Novartis a enregistré la deuxième plus forte baisse, chutant de 0,99% à 79,70 francs suisses. Son rival Roche a également pesé sur l'indice en perdant 0,12% à 243,10 francs suisses.
Nestlé a en revanche soutenu l'indice en gagnant 0,12% à 83,80 francs suisses tout comme les deux grandes valeurs bancaires, avec +0,42% à 16,87 francs suisses pour UBS et +0,89% à 14,74 francs suisses pour Credit Suisse. La Bourse de Milan a terminé en petite hausse, le FTSE Mib gagnant 0,42% à 21.521 points. Fiat Chrysler a affiché la meilleure performance, gagnant 3,87% à 10,47 euros, alors que des spéculations font état d'un possible accord en août avec la justice américaine concernant les émissions de ses véhicules diesel. Telecom Italia a pris 2,67% à 0,827 euro, après que Standard and Poor's a revu de stable à positive la perspective du groupe. Enel a pris 2,05% à 4,972 euros. Mediaset a monté de 1,77% à 3,328 euros. Finecobank a chuté de 2,05% à 7,18 euros. Terna a perdu 1,43% à 4,814 euros.
L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,49% à 519,11 points. Arcelor Mittal a grimpé de 2,28% à 21,72 euros. Le fournisseur de services maritimes Boskalis a pris 1,70% à 29,25 euros. La Bourse de Lisbonne a terminé en hausse de 2% à 5.319,28 points, tirée par la banque BCP. BCP a bondi de 6,28% à 0,25 euro alors que sa petite concurrente Montepio n'a grignoté que 0,20% à 0,99 euro.
Autre gagnant de la séance, le secteur des télécommunications avec la holding Pharol qui a gagné 3,61% à 0,34 euro et l'opérateur NOS qui a grimpé de 3,54% à 5,46 euros.  A l'inverse, le titre du producteur de liège Amorim, dont le patron Américo Amorim est décédé jeudi, a reculé de 0,80% à 12,43 euros.
La Bourse de Madrid a clôturé en hausse de 0,93% à 10.658,3 points. Le secteur bancaire a terminé dans le vert: Banco Santander a pris 1,11% à 5,85 euros, et BBVA a gagné 1,86% à 7,66 euros.
Telefonica a grimpé de 2,17% à 9,34 euros. Inditex (Zara) a grignoté de 0,77% à 34,05 euros. Amadeus a reculé de 0,31% à 53,87 euros. Le gestionnaire d'aéroports Aena a perdu 0,06% à 168,70 euros. L'aciériste Acerinox a cédé 1,25% à 11,42 euros.
 
Wall Street clôture en légère hausse
Wall Street a clôturé en légère hausse jeudi, soutenue, après une audition sans surprise de Janet Yellen, par les secteurs de la finance, de l'énergie et de la distribution: le Dow Jones a pris 0,11%, terminant à un record, et le Nasdaq 0,21%. Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 20,95 points à 21.553,09 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 13,27 points à 6.274,44 points.  L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,19%, ou 4,58 points, à 2.447,83 points. "Même si elle n'a pas fait de nouvelle révélation, les investisseurs ont été encouragés par la suite de l'audition de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen", a relevé Jack Ablin de BMO Private Bank. Mme Yellen s'exprimait devant une Commission du Sénat, au lendemain d'une audition similaire à la Chambre des Représentants au cours de laquelle elle a assuré que la Fed maintiendrait le cap d'un relèvement graduel des taux directeurs et a estimé que leur niveau actuel, entre 1% et 1,25%, ne devrait "pas être beaucoup plus élevé" à terme.  Cette approche rassure les courtiers de Wall Street, qui ont largement profité ces dernières années des taux particulièrement bas de la banque centrale. Les statistiques sur les prix à la production aux Etats-Unis, qui ont avancé de 0,1% en juin en données corrigées des variations saisonnières après avoir stagné en mai, "soutiennent la possibilité que la Fed puisse décider de mettre en suspens la remontée des taux directeurs si l'inflation reste basse", a souligné Christopher Low de FTN Financial. Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont quant à elles baissé un peu moins qu'attendu.
Sans nouvelle information saillante du côté de la Fed, les indices ont été "soutenus jeudi par la hausse du rendement des bons à 10 ans, qui aide les banques", a remarqué Art Hogan de Wunderlich Securities.
Les rendements des bons du Trésor à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, montait vers 20H20 GMT à 2,340%, contre 2,318% mercredi soir et ceux à 30 ans à 2,913%, contre 2,884% la veille.
L'indice regroupant les valeurs financières au sein du S&P 500 montait de 0,61% alors que les grandes banques JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo doivent dévoiler leurs résultats trimestriels vendredi. 
La montée des prix du baril de pétrole coté à New York, pour la quatrième séance consécutive, a aussi aidé le secteur de l'énergie, l'indice regroupant ses valeurs dans le S&P 500 grimpant de 0,44%.
Les titres de la distribution ont de leur côté été dopés par une bonne nouvelle en provenance de la chaîne de supermarchés Target (+4,80%), qui a relevé ses prévisions de ventes et de bénéfice pour le deuxième trimestre. 
Dans son sillage, Wal-Mart (+1,50%) a pris la tête du Dow Jones.
Ilyas A.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Bourses : Les places europennes finissent la semaine en ordre dispers
Aprs le dcs : Mme Bettencourt Incertitude sur l'avenir de l'Oral et Nestl
Sans surprise du ct de l'Opep : Le ptrole termine en hausse
Complexe sidrurgique Sider El Hadjar : Le haut fourneau redmarre
largissement de la coopration algro-russe : Tout pour diversifier le partenariat stratgique
 
 
 
Le destin de tout pays
Pouvons nous  avancer l'idée aujourd'hui que la politique interne mise en place dans les pays arabes et chez nous autres n'a pu amener l'idéologie ...
   
  Lire la suite
 
 
Politique conomique, politique sociale doivent faire une ...
 
Il est clair que pour les citoyens de l'Algérie profonde, les vrais patriotes, aimant l'Algérie, de bonne foi et de conviction et ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous