Lundi 19-02-2018
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Conjoncture  
 
 
 
Quels lments de victoire pour des armes occupantes ?
 
 
Mise à jour : 13-02-2018
 
Il  est de coutume qu'après chaque affrontement militaire,   de s'interroger dans le sens de savoir qui en est sorti vainqueur et quels faits accomplis vont à nouveau être imposés.
On se rappelle que pour ce qui concerne l'Irak et l'Afghanistan, le constat  américain était formulé ainsi " nous ne sommes pas en train de gagner la guerre ".
Israël au Liban et en Palestine, les Etats-Unis en Irak et en Afghanistan, les Marocains au Sahara occidental ont-ils perdu face à des mouvements de résistance ? Qui en est sorti vainqueur et peut-il y avoir de victoire décisive ?  
Israél dit qu'il a gagné la guerre, ou presque. Hamas dit qu'il n'a pas perdu la guerre. Un Etat et un mouvement de résistance se sont affrontés. Sur quels critères faudrait-il fonder la victoire ou la défaite pour un Etat occupant et un mouvement de résistance ? Sur le nombre de victimes à faire dans chaque camp puis à les comparer? En tout cas, pas par le recensement des armes en possession, puisque c'est une guerre asymétrique où il est difficile de dire qui a gagné et qui a perdu. Peut-on dire que les Américains par exemple ont perdu ou gagné ?
Qui alors a  gagné la guerre à Gaza ? Pas Israél. Une défaite sur le plan moral, mais pas militaire car son armée n'a pas fait  de reddition. Il ne s'agissait d'ailleurs pas de guerre car il n'y avait pas en présence  deux Etats pour s'affronter, ni deux armées. Dans une guerre, on compare les forces en présence, et cela n'est pas valable dans ce cas précis. Hamas n'a pas perdu la guerre, car il est encore là, et si ses effectifs sont entaillés, même très sérieusement, l'injustice faite au peuple palestinien alimentera les rangs de la résistance car les  jeunes Palestiniens sont nés dans la révolte permanente de n'être pas comme les jeunes du monde entier, en train de vivre leur vie dans leur propre  pays, leur propre Etat. Il en est de même pour ce qui se passe entre le Maroc et le Polisario. Quelle guerre pourrait se gagner ?
N. B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Selon un analyste financier: "En avril-mai, le bitcoin va voluer autour des 1 000 dollars"
France : Le chmage passe sous les 9% fin 2017
Projet de Loi de rglement budgtaire 2015 : Raouya prsente le texte en plnire
Royaume-Uni : L'Ukip plonge dans une nouvelle crise
La famille Nemmar de Chlef: L'histoire se souviendra de ses 12 martyrs
 
 
 
Quels lments de victoire pour des ...
Il  est de coutume qu'après chaque affrontement militaire,   de s'interroger dans le sens de savoir qui en est sorti vainqueur et quels faits accomplis vont ...
   
  Lire la suite
 
 
Acclrer les rformes, principes essentiels
 
Le développement durable engage le gouvernement à ne laisser aucun secteur sur le bord de la route. Un élément essentiel de ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous