Mardi 26-09-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Conjoncture  
 
 
 
Ouvrir ? Fermer ?
 
 
Mise à jour : 14-09-2017
 
Ouvrir toute notre économie conformément aux exigences de la mondialisation nous a amenés directement vers l'aggravation des frustrations économico-sociales des populations et vers les émeutes. Ouvrir l'Algérie au monde et le monde à l'Algérie ? Nous sommes en général dans le premier cas dans un contexte où c'est notre capacité financière qui est convoitée car elle fait de notre pays un excellent et fidèle client qui paie en plus dans les délais définis par contrat. On dit que l'Algérie a une signature de qualité. On le dit depuis longtemps déjà pour expliquer que notre pays paie ses dettes rubis sur ongle, bien que les engagements étrangers à transmettre le savoir-faire et l'expertise technologique n'ont pratiquement jamais été tenus. Ouvrir donc l'Algérie au monde fera de notre marché un souk, simplement un bazar, avec des marchandises venues de toutes parts chez nous en compensation de nos capitaux qui iront à l'étranger, chez nos fournisseurs.
Ouvrir le monde à l'Algérie. Cela fait depuis longtemps qu'il est prétendu qu'ouvrir notre économie au monde ramènera des investisseurs étrangers qui développeront notre pays, qui produiront sur notre territoire des marchandises à exporter, qui formeront nos cadres et qui feront de l'Algérie une plaque tournante pour toutes les économies du monde. Cela fait longtemps qu'un tel rêve est fait les yeux ouverts. Comme pour tout rêve, il y a hélas le réveil qui nous ramène aux dures réalités.
Bien que tout cela ait été un projet dont le processus de mise en œuvre a été, dit-on, lancé, il y en a qui persistent encore à dire que nous avons emprunté le chemin qui mène à bon port. Mais, ô mon Dieu, ne devons-nous pas sortir des autosatisfactions et nous dire plutôt qu'il y a plus de quarante ans que nous a été rabâché qu'à l'horizon des années 80, l'Algérie atteindrait le niveau de l'Espagne? A cet horizon, ce serait le miracle qui aura été réalisé par les Algériens, un miracle qui se réaliserait d'abord dans l'industrie. C'est bien dans l'industrie que, majoritairement, se créent ou se détruisent des emplois. C'est dans l'industrie que s'évalue la capacité du pays à aller vers le développement. C'est également dans l'industrie, ou plutôt par les privatisations, que s'éveillent les consciences en rapport avec les convictions ou les intérêts. Pour les uns, par les privatisations, c'est le pays dans toutes ses dimensions qui est proposé à la vente, y compris sa souveraineté. Il était dit par d'autres que ne pas privatiser, reviendrait à faire l'économie de la sauvegarde des entreprises qui ne demeurent en activité que parce que le Trésor public vient à leurs secours. 
N. B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Cacophonie sur les donnes officielles : Quelle est la ralit de la sphre informelle en Algrie
Alstom-Siemens : Les discussions en cours sur un rapprochement
Transport ferroviaire : Le DG de la SNTF dvoile les dfis de l'entreprise
Japon : La BoJ maintient sa politique, dissension au conseil
Conseil de la Nation : Le Premier ministre prsente le plan d'action du gouvernement
 
 
 
L'radication des ides et des hommes, ...
"Bouger ", ce n'est pas fatalement tenter de faire la révolution, mais cela contribue à intéresser les populations à la " chose " ...
   
  Lire la suite
 
 
Les rformes exiges par le Prsident Bouteflika sont les ...
 
Une fois de plus, le programme politique du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika est mis en exergue à la fois par le ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous